fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Hatem Ben Arfa signe à Guingamp, l’incroyable canular ! (vidéo)

TPMP: Hatem Ben Arfa signe à Guingamp, l’incroyable canular ! (vidéo)

Alors que Cyril Hanouna a présenté une soirée spéciale après TPMP, La Grande Rassrah 3, Hatem Ben Arfa était au centre d'un incroyable canular !

Après Touche pas à mon poste (TPMP), Cyril Hanouna a présenté la troisième édition de son prime La Grande Rassrah sur C8. A cette occasion, l’équipe de l’animateur a monté un énorme canular au footballeur Hatem Ben Arfa. MCE TV vous donne tous les détails !

Une séquence déjà culte !

Mercredi 14 novembre dernier, Cyril Hanouna a donc assuré un nouveau prime time sur C8. Il s’agit de la troisième édition de son émission intitulée La Grande Rassrah. Cette fois encore, le présentateur de Touche pas à mon poste (TPMP) a dévoilé de nouveaux canulars. Ces derniers impliquent des membres de l’équipe de l’émission, mais aussi des personnalités du showbiz. Et des footballeurs ! En effet, l’équipe de TPMP a orchestré le faux transfert du footballeur Hatem Ben Arfa par un agent incarné par le Youtubeur Greg Guillotin.

En ce moment, le footballeur entretient des relations délicates avec la direction du Paris Saint-Germain. Dans le cadre du canular, Hatem Ben Arfa avait rendez-vous dans un restaurant avec Mokhtar, le garde du corps et complice de Cyril Hanouna. Ce dernier lui présente alors un agent qui lui propose de reprendre sa carrière en mains. Son idée ? Lancer sur les réseaux sociaux le slogan « Je suis Ben Arfa, le joueur gratos ». Le but étant de prouver qu’il ne joue pas pour l’argent.

Pour parfaire le canular, un faux flash info annonce son transfert à la télévision du restaurant. Finalement, Cyril Hanouna fait son entrée dans le restaurant en manteau de fourrure et annonce à son pote Hatem Ben Arfa qu’il s’agissait d’un énorme canular !

Le sang-froid du footballeur salué par l’équipe de TPMP !

Toute l’équipe de Touche pas à mon poste (TPMP) a donc salué le sang-froid du footballeur. En effet, hormis quelques regards noirs et un rire plutôt ironique, Hatem Ben Arfa a parfaitement gardé son calme.