fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Gilles Verdez révèle de nouvelles infos sur Christian Quesada !

TPMP: Gilles Verdez révèle de nouvelles infos sur Christian Quesada !

Nouveau rebondissement dans l’affaire Christian Quesada, Gilles Verdez fait de nouvelles révélations chocs en direct sur le plateau de TPMP !

Alors que nous en apprenons plus de jour en jour sur l’affaire Christian Quesada. La mise en examen de l’ancien gagnant phénomène des 12 coups de midi est aussi effective depuis fin mars. Une mise en examen après que la police trouve des photos à caractère pornographique chez l’homme. C’est au tour de Gilles Verdez de dévoiler de nouvelles informations.

C’était Benjamin Castaldi qui dévoilait aussi en début de semaine le lourd passé judiciaire de Christian Quesada. Sur le plateau de Touche pas à mon poste du mercredi 3 avril 2019, Gilles Verdez fait de nouvelles annonces chocs. Le grand maitres des 12 coups de midi avait pour projet de créer une association de soutien scolaire juste avant son arrestation. Ce qui le place encore plus proche de jeune gens. Et cela sans aucune supervision.

Gilles Verdez balance

Donc en attendant, Christian Quesada est donc en détention provisoire le mercredi 27 mars 2019. La police lui reproche de détenir des images pornographiques de mineurs. Mais aussi de corruption sur une personne âgée de moins de 18 ans. Après une plainte déposée contre l’ancien maitre des 12 coups de midi.

Cyril Hanouna diffuse aussi e direct sur le plateau de l’émission vedette de C8 un entretien avec le procureur de Paris. «  Selon les enquêteurs, plusieurs milliers d’images ont été répertoriées. Pas toutes de la même gravité. Mais il y a des images qui sont clairement des viols d’enfants de moins de 10 ans. Qui sont photographiés et diffusés à des personnes qui se complaisent devant ce type d’image. »

Gilles Verdez rebondit sur cette déclaration du procureur de Paris. Et déclare « Christian Quesada s’apprêtait même à s’investir dans une association de soutien scolaire. Et ça, c’est une des raisons, peut-être on l’apprendra. Pour laquelle l’enquête a abouti à ce moment-là. » De nouvelles révélations chocs qui incrimine l’homme d’un cinquantaine d’année. Laissons la justice faire son travail.