fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Gilles Pélisson, le PDG de TF1, s’en prend à Cyril Hanouna !

TPMP: Gilles Pélisson, le PDG de TF1, s'en prend à Cyril Hanouna !
Partager
Partager sur Facebook

Alors que TPMP et Quotidien se clashent par médias interposés depuis plusieurs semaines, le PDG de TF1 s'en prend à Cyril Hanouna !

Comme vous le savez, les émissions TPMP (Touche pas à mon poste, C8) et Quotidien (TF1) se partagent la même case. Une véritable rivalité s’opère entre les deux programmes qui n’hésitent pas à se clasher. Gilles Pélisson, le PDG de TF1, décide lui aussi de réagir. Il s’en prend tout particulièrement à Cyril Hanouna. MCE TV vous donne tous les détails !

Gilles Pélisson, le PDG de la chaîne TF1, répond à toutes les questions des étudiants !

Mercredi 18 octobre, le grand patron de TF1, Gilles Pélisson était l’invité d’une conférence organisée par l’EM Lyon Business School, une grande école de commerce. Durant une heure et demie, le PDG a donc répondu aux questions des étudiants de l’EM Lyon Business School. Il a ensuite répondu aux questions des spectateurs venus assister à la conférence.

Un manager spécialisé dans la gestion des conflits a voulu savoir comment il s’y prenait pour gérer les « guerres d’égo » du monde de l’audiovisuel. En effet, jeudi dernier, durant l’émission Babanormal Activity, Cyril Hanouna avait réalisé un canular sur la Tour TF1. Il avait alors projeté une image géante de lui en slip avec un slogan : « Mon slip vous appartient ».

Gilles Pélisson, le PDG de la chaîne TF1, s’en prend à Touche pas à mon poste !

A cela, Gilles Pélisson a répondu : « Là, ce n’est pas un conflit, c’est un problème de ‘comment j’existe’ ? Nous, on a même décidé de ne rien faire. On n’en parle même pas. On est dans un monde de communication donc c’est ‘comment j’essaye de faire du bruit ?’ Alors que l’émission est comme ça (il fait signe d’un déclin avec sa main, ndlr). Je préfère vous parler de Quotidien, parce que ça, ça marche« .

Sans même mentionner Touche pas à mon poste (TPMP), Gilles Pélisson a fait référence aux audiences de l’émission, légèrement plus basses que celles de Quotidien.