fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: furieux, Alexandre Moix va poursuivre Eric Naulleau en justice !

TPMP: furieux, Alexandre Moix va poursuivre Eric Naulleau en justice !
Partager
Partager sur Facebook

Télé Loisirs a diffusé la lettre d'Alexandre Moix dans laquelle il s'adresse à Eric Naulleau (TPMP). Il va le poursuivre en justice !

Le 24 septembre dernier, Eric Naulleau (TPMP) a diffusé une interview de la grand mère de Yann Moix. Depuis la sortie de son livre, le chroniqueur est en guerre avec sa famille. Et notamment avec son frère Alexandre Moix. Ce dernier a démenti tous les propos de Yann Moix. Et il semblerait que la grand mère des deux soit du côté de l’animateur. Ses propos n’ont d’ailleurs pas plu à Alexandre Moix qui a décidé de porter plainte contre Eric Naulleau.

Dans un communiqué découvert par Télé Loisirs, Alexandre Moix balance : « Lors de TPMP du 24 septembre dernier, j’ai été mis en cause publiquement. Des allégations d’une extrême gravité ont été proférées à mon encontre. Et ce à une heure de grande écoute. J’ai aussitôt adressé un droit de réponse. Via mon avocat Maître Emmanuel Pierrat, à la chaîne C8. Or, cette dernière me refuse ce droit de pouvoir répondre aux accusations graves dont je fais l’objet ».

Alexandre Moix poursuit Eric Naulleau en justice après ses propos dans TPMP

Alexandre Moix ajoute aussi qu’Eric Naulleau (TPMP) s’est servi des propos de sa grand-mère à son encontre. Selon lui, tout cela s’agit d’un coup monté. En effet, il affirme que sa mamie ne connait ni Cyril Hanouna (TPMP) ni Eric Naulleau. Le frère de Yann Moix a aussi ajouté : « Monsieur Naulleau enfonce le clou. Il reprend les propos de ma grand-mère sur un « internement en asile psychiatrique ». Cette hospitalisation de courte durée pour dépression nerveuse alors que j’avais 19 ans. Et qui faisait suite à des années d’humiliations. Et de sévices« .

Pour finir, l’homme a aussi balancé : « Le document d’Eric Naulleau (TPMP) relève de la plus grossière des manœuvres. On l’on instrumentalise une femme âgée de 94 ans. Pour salir et diffamer. On ne doit pas pouvoir tout se permettre pour sauver le « soldat Yann Moix ». On ne doit pas propager, à la télévision. Et à une heure de grande écoute, de pareilles énormités. Elles sont à l’origine de préjudices personnel et familial aux conséquences irrémédiables . Et impardonnables. C’est pourquoi Monsieur Eric Naulleau (TPMP) aura à répondre de ses affirmations mensongères et diffamatoires. Non plus dans l’arène médiatique. Mais devant la Justice.