fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: François Hollande dîne chez une chroniqueuse !

TPMP: François Hollande dîne chez une chroniqueuse !

Alors que Cyril Hanouna était en direct de TPMP, il révèle qu'une de ses chroniqueuses a invité François Hollande à dîner chez elle !

Visiblement, une des chroniqueuses de TPMP (Touche pas à mon poste) a des amis très haut-placés. En effet, l’une d’elles a invité François Hollande chez elle pour le dîner. C’est Cyril Hanouna qui révèle l’information en direct de son émission ce mercredi 29 novembre. MCE TV vous donne tous les détails !

Une chroniqueuse de Touche pas à mon poste est une proche de François Hollande !

Ce mercredi 29 novembre, Cyril Hanouna a donc révélé dans TPMP (Touche pas à mon poste) qu’une de ses chroniqueuses a récemment
reçu le couple François Hollande – Julie Gayet à dîner chez elle. Mais de qui s’agit-il ? Cyril Hanouna en a joué sur le suspens. Qui a bien bien pu inviter l’ex-Président et la République à dîner ?

Mais, très rapidement (trop rapidement peut-être pour Cyril Hanouna ?), les regards se sont portés sur Géraldine Maillet. L’auteure, et son mari Daniel Riolo, ont bien reçu il y a quelques semaines François Hollande et Julie Gayet. La chroniqueuse de TPMP (Touche pas à mon poste) et son mari entretiennent en effet, des relations très amicales avec l’ancien président des français.

Géraldine Maillet a cuisiné pour l’ancien président de la République !

La chroniqueuse de Touche pas à mon poste a même révélé le menu qu’elle avait concocté pour l’ex-chef de l’État lors de ce dîner un peu spécial. Géraldine Maillet détaille alors : « J’avais fait des linguines al pesto et des fusillis funghi salsiccia ». De quoi mettre l’eau à la bouche à l’ensemble de ses collègues !

En direct de TPMP (Touche pas à mon poste), Géraldine Maillet a aussi révélé que François Hollande avait été totalement naturel et très drôle durant toute la soirée. « Il s’est démonté » a ironisé la chroniqueuse, révélant que l’homme politique est aussi « très drôle, très pince sans rire et très second degré ». De quoi faire sourire les chroniqueurs.