Buzz
Partager sur

TPMP: »Tout est fake » Matthieu Delormeau critique Frédéric Lopez

TPMP:
Partager
Partager sur Facebook

Dans l’émission TPMP de ce mercredi 12 décembre, Matthieu Delormeau n’a pas gardé sa langue dans sa poche, et s’est clairement exprimé sur Frédéric Lopez.

En effet, Matthieu Delormeau n’a pas caché sa colère face à Frédéric Lopez. C’est sans gêne qu’il est revenu sur le coming out de l’animateur, qu’il a jugé faux et orchestré. C’était il y a 2 ans, l’animateur de France 2 avait fait sa déclaration dans l’émission « Mille et une vie ». Dans TPMP ça a pas mal balancé sur ce sujet hier soir !

Matthieu delormeau: Il a bien changé !

Effectivement l’animateur de TPMP a dû prendre à cœur ce sujet qui le concerne aussi. Puisque Matthieu Delormeau est lui aussi attiré par les hommes. Donc certainement qu’il est à même de juger les déclarations de Frédéric Lopez concernant son coming-out.

« Je suis désolé, Frédéric Lopez depuis le premier jour je ne le sens pas ». A déclaré l’animateur sur le plateau de TPMP ce mercredi 12 décembre. Pour le chroniqueur TPMP il n’y a aucun doute là-dessus, il s’agit d’un mensonge !

« Tout tout tout pour l’image ». « Tout est fake, les larmes, c’est de la psychologie de cuisine et là il tourne dans le pathos, il interviewe une personne qui est gay, il retourne le truc pour piquer la lumière et en faire quelque chose » explique-t-il bien remonté dans ses propos!

Matthieu Delormeau : Une attaque gratuite ?

Il faut dire que Frédéric Lopez ne semble pas très apprécié de TPMP. Déjà lorsqu’il avait quitté l’émission « Rendez-vous en terre inconnue », Gilles Verdez l’avait violemment critiqué sur le plateau de TPMP.

« La melonnée de Frédéric Lopez, nous expliquant pourquoi il fait ses adieux après 22 émissions « déchirantes », si ça le déchire il n’avait qu’à pas faire les 22 premières, c’était honteux, vraiment », avait vivement critiqué le chroniqueur.

Quant à Matthieu Delormeau il a terminé en disant « Tout ce qu’il fait c’est de l’image poursuit le chroniqueur, on a l’impression que c’est un conseiller en com qui lui a dit ‘dis ces mots-là’, parle des enfants ».