fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Eugénie Journée évoque son éviction a Miss France 2016 !

TPMP: Eugénie Journée évoque son éviction a Miss France 2016 !

Invitée dans l'émission « TPMP », Eugénie Journée s'est expliquée sur son éviction au concours de Miss France 2016

Ce jeudi 8 octobre,Eugénie Journée était l’invitée de Cyril Hanouna dans TPMP. Aux côtés de Geneviève de Fontenay, la jeune femme de 23 ans est revenue sur son évictiondu concours Miss France. Comme vous le révélait metronews mardi dernier, la jeune femme s’est vue retirer son titre suite à une photo topless publiée sur sa page Facebook.

Eugénie Journée s’explique dans TPMP

Ainsi, la jeune femme a decide de se confier sur le plateau de Cyril Hanouna et elle a révélé : « J’ai passé les premiers tests sans problème, ils m’ont dit qu’ils avaient vérifié mon Facebook et que tout était ok, pourtant dimanche, j’ai appris la nouvelle. » Avant d’ajouter avec beaucoup d’émotion : « J’ai lu le règlement, c’est bien écrit dénudé, mais quand on est en maillot, on est aussi dénudé, » a avoué celle qui aura touché son rêve du doigt pendant quelques heures.

Mais la jeune femme est allée encore plus loin dans ses explications et a notamment évoqué le choc ressenti : « Être destituée a été un choc pour moi et ma famille a été déçue » a expliqué l’ex Miss Bretagne. Et elle peut notamment compter sur le soutien d’Enora Malagré, qui vient récemment d’être hospitalisée d’urgence. En effet, c’est la première qui vient défendre la jeune femme : « C’est du sexisme à l’envers, de l’hypocrisie. On est en 2015, elle fait des photos d’art et elle se fait destituer. C’est débile » a balancé la chroniqueuse. De son coté, Cyril Hanouna a demandé au public d’apporter son soutien à la jeune femme en créant le hashtag #sauvezEugénie.

Geneviève de Fontenay s’exprime sur le sujet

Geneviève de Fontenay était également sur le plateau de TPMP et a voulu s’exprimer sur le sujet. Et la dame au chapeau partage l’avis de la chroniqueuse Enora Malagré et trouve que la décision est « arbitraire » et elle précise que la photo« n’est pas choquante. » « Pour moi, dans cette photo, rien ne justifie une destitution » a-t-elle confié.