fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Emilie Lopez craint de se faire agresser dans la rue !

TPMP Emilie Lopez craint de se faire agresser dans la rue !

Sur le plateau de TPMP, Emilie Lopez témoigne du cyberharcèlement et des menaces dont elle est la victime, parce qu'elle est homosexuelle.

Dans TPMP le mardi 11 juin 2019, Emilie Lopez se confie à coeur ouvert sur la chaîne C8. Rédactrice en cheffe mais aussi chroniqueuse de C’est que de la télé, elle est venue s’exprimer au sujet des nombreuses menaces de mort auxquelles elle doit alors faire face.

De nombreux internautes prennent plaisir à faire souffrir Emilie Lopez. Cette jeune femme est homosexuelle. Depuis qu’elle l’a annoncé sur les réseaux sociaux, c’est un vrai calvaire. Des insultes et aussi des menaces de mort. Voilà donc le quotidien insoutenable et permanent de cette femme. Pourtant, elle est une femme comme les autres.

Emilie Lopez commence son récit par : « Nous, les lesbiennes, on s’en prend pas mal plein la tête depuis quelques temps, encore plus qu’avant. Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas ce qui fait qu’on nous déteste autant, on n’est peut-être pas assez représentées aussi. Chaque fois que j’en parle, je me prends des insultes, voire même des menaces de mort. »

TPMP : Emilie Lopez, une lesbienne qu’il faut respecter

La chroniqueuse partage sa vie avec une autre femme. Et elle avoue avoir de grandes difficultés à modifier ses habitudes, par peur et par crainte de représailles. « Dans la rue, je n’ose plus prendre la main de ma compagne. Il y a quelques années, ma compagne rentrait, et s’est fait courser par des jeunes qui l’insultaient. Fort heureusement, elle n’était pas loin de la maison et elle a pu rentrer assez rapidement. Du coup, ça a complètement changé notre façon d’être et notre façon de vivre. C’est dur, parce que je marche dans la rue, j’ai envie de lui prendre la main parce que je l’aime, mais je ne peux pas le faire » , avoue-t-elle.

Puis elle ajoute : « Pire que ça, pour être tout à fait sincère, je sais qu’un jour, on va se faire agresser, elle ou moi. Je le sais que ça arrivera, je me prépare, mais ça me fait mal au cœur ». Emilie Lopez adressa le 27 mai 2019 une lettre ouverte au média 20 minutes. Elle déplorait la brutalité du cyberharcèlement qu’elle subit depuis ses débuts dans TPMP en 2015. En octobre 2018, Emilie Lopez déposa une plainte dans les services de police. Plainte renouvelée une seconde fois en avril 2019 pour des menaces de mort.

« Un mec sur Instagram m’a conseillée d’aller me suicider, et s’en est pris à ma compagne. Cet individu s’exprimait avec sa véritable identité, et avec une vraie photo de profil, et ça m’a vraiment fait flipper ! Je me suis rendu compte que tout ça était bien réel, et j’ai décidé d’aller porter plainte, pour la première fois » finit-elle alors par raconter sur le plateau de TPMP.

Crédit photo : Non Stop Hanouna