fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Cyril Hanouna rêve d’être patron de chaîne, « dans trois ou quatre ans, j’arrête l’antenne » !

TPMP: Cyril Hanouna rêve d’être patron de chaîne, « dans trois ou quatre ans, j’arrête l’antenne » !

L'animateur de TPMP ne sera plus devant les caméras dans quelques années. Il rêve d'être le patron d'une chaîne !

Dans un entretien pour le magasine Le Point, le présentateur de TPMP a révélé qu’il allait bientôt arrêter de présenter des émissions.

Cyril Hanouna, futur patron de D8 ?

Cyril Hanouna est au sommet de sa gloire. On imagine mal l’animateur chuter du jour au lendemain. Avec sa casquette de producteur, il fait un véritable carton avec toutes ses émissions. La plus connue, c’est bien sûr TPMP, qu’il anime et produit. Le programme sera d’ailleurs de retour pour une huitième saison dans quelques mois. Cependant, le présentateur ne compte pas animer l’émission de D8 éternellement. En effet, lors d’une interview pour Le Point, Cyril Hanouna a confié vouloir passé définitivement de l’autre côté de la caméra, en tant que patron: « Mon rêve, c’est d’être un jour patron de chaîne. Je ne vais pas courir éternellement après les téléspectateurs. Franchement, dans trois ou quatre ans, j’arrête l’antenne. Ça ne me dérangerait pas de ne plus monter ma gueule à la télé. » a-t-il confié au magasine. Et s’il devenait le prochain patron de D8 ?

Les présidentielles à l’honneur dans TPMP

L’animateur de TPMP compte tout de même rester la saison prochaine et a annoncé du changement à venir dans son émission. Il y aura moins de happenings et plus de sérieux. En effet, les élections présidentielles approchent, Cyril Hanouna souhaite aborder le sujet: « La présidentielle intéresse tout le monde, et notamment les jeunes. On va faire un truc dessus. On devrait d’ailleurs faiblir en terme d’audience, car C à vous ou Le Grand journal vont cartonner au cours de l’année présidentielle. » a-t-il déclaré. En parlant des présidentielles 2017, le présentateur de D8 a révélé avoir une idée du nom du futur élu. Il s’agirait selon lui de François Hollande: « Il a le cul bordé de nouilles. Il va avoir deux ou trois chiffres favorables juste avant le scrutin. Et puis les gens détestaient vraiment Sarkozy, ce n’est pas le cas pour Hollande. » a-t-il déclaré.