fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Cyril Hanouna moque Yann Barthès et Quotidien pour le 1er arvil !

TPMP: Cyril Hanouna moque Yann Barthès et Quotidien pour le 1er arvil !
Partager
Partager sur Facebook

Cyril Hanouna se moque et immite Yann Barthès dans une vidéo parodique du Quotidien pour le 1er Avril, c'est les spectateurs qui rigole!

Si vous pensiez que le monde allait assez mal pour que les poissons d’avril n’existent plus. Vous n’aviez pas raison. Cyril Hanouna revient avec un sketch pour les spectateurs de Touche pas à mon poste. Poisson d’avril oblige, il remets de l’huile sur le feu entre lui et Yann Barthès.

Cyril Hanouna se moque

Dans cette vidéo, on peut voir Cyril Hanouna habiller et maquiller en Yann Barthès. Perruque sur la tête. Afin de se moquer de l’émission de son principal concurrent. Dans cette vidéo surprise pour les spectateurs de l’émission vedette de C8. Touche pas à mon poste commence avec le générique du Quotidien.

Cyril Hanouna sur fond vert et plateau de TMC, apparait aussi avec une perruque sur la tête. « Bonjour à tous, nous sommes le lundi 1er avril et c’est Touche pas à mon quotidien, merci d’être avec nous ! »

Cyril Hanouna attaque son concurrent

Ensuite, le présentateur vedette de C8 présente le programme de la soirée. Et présente une émission encore plus folle. Accompagné des rires de ses chroniqueurs Cyril Hanouna fait le show. Devant un public conquit, qui ne manque pas d’aplaudir.

« Dans un instant on recevra le petit virtuose de la flute électronique, Michel Stogonof. Michel qui a fait un carton en Hongrie et qui sera avec nous bien sûr ! » il reprends les habitudes de Yann Barthès. Avec ses célèbres pancartes du Quotidien. Il multiplie aussi les « Woooooh » pour l’imiter. Il continu « Nous discuterons aussi du Brexit pour la 35ème semaine et nos chroniqueurs stagiaires sont allés enquêter. »

Donc, cette séquence parodique a aussi bien fait les spectateurs et les chroniqueurs. Il ne manque pas aussi de se moquer de lui-même. Avec l’annonce de la météo avant de déclarer « Et bien sûr nous n’avons pas de carte car nous sommes dans Touche pas à mon poste ! »