Buzz
Partager sur

TPMP: Cyril Hanouna invite Juan Branco et ça dégénère !

TPMP: Cyril Hanouna invite Juan Branco et ça dégénère !
Partager
Partager sur Facebook

Cyril Hanouna invite Juan Branco sur le plateau de Touche pas à mon poste. Dans l’émission de jeudi 21 mars, l’animateur perds son sang froid !

Cyril Hanouna s’est bruillement emporté face à l’un de ses invité dans l’émission Touche pas à mon poste du jeudi 21 mars. Une émission dont un bout était aussi consacré aux gilets jaunes. Une cause qui lui tient particulièrement à cœur

Cyril Hanouna s’embrouille avec Juan Branco

Hier une partie de l’émission Balance ton post consacre un sujet aux gilets jaunes. Et aussi plus spécifiquement à Maxime Nicolle et sa défense. L’avocat Juan Branco est chargé de le défendre. Le débat entre ce dernier et Cyril Hanouna à très vite dérapé.

« Je suis avocat et je suis au RSA. Je me bats et je défends des gilets jaunes gratuitement tous les jours. Moi je ne gagne pas 250 millions d’euros en cinq ans pour faire cette émission. » déclare le jeune homme sur le plateau.

Baba sort de ses gonds

Cette remarque sur son salaire a aussi fait violemment réagir Cyril Hanouna. Il réponds : « Espèce d’abruti ! Je ne gagne pas 250 millions d’euros ! C’est pour produire des émissions ! Allez sors du plateau tu dis des conneries. T’es un abruti ! Moi un mec qui a voulu être élu et qui vient faire le beau ici je le fous dehors ! »

Cyril Hanouna continu aussi à répliquer aux attaques. Donc il accuse aussi Juan Branco de « racisme anti-réussite ». Le jeune avocat ne se laisse pas faire te ne démords pas. « Vous voyez, ça vous rend fou ! Vous devenez vulgaire ! »

En conséquence, les autres invités sur le plateau. Ainsi que les chroniqueurs, essayent aussi tour à tour de ramener le calme. Donc après plusieurs minutes de débat et de menace. Cyril Hanouna réitère son soutiens aux gilets jaunes. Il explique qu’il essayent lui aussi d’aider les personnes précarisées. Tous comme son invité.

« Je suis en train de créer une association, et je demande de l’argent aux plus aisés. Parce que je sais qu’il y a des inégalités incroyables. »