MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Buzz
Partager sur

TPMP: ces 5 fois où on a eu envie de mettre un stop Hanouna

TPMP: ces 5 fois où on a eu envie de gifler Hanouna
Partage
Partager sur Facebook

C’est un classement (très) subjectif qui reprend plus ou moins tous les dérapages auxquels (malheureusement) l’animateur de TPMP nous a habitués.

Mais peut-on vraiment s’habituer aux blagues douteuses et aux séquences franchement déplacées ? Révisons ensemble toutes ces raisons pour lesquelles on en a plus qu’assez de Cyril Hanouna.

Les humiliations à répétition de Matthieu Delormeau

Le chroniqueur de TPMP a enfin décidé de quitter l’émission. Et tant mieux pour lui. Pendant plusieurs mois, Matthieu Delormeau a été humilié publiquement et de façon parfois très violente. Notamment ce fameux 27 septembre 2017.

Matthieu Delormeau rappelle qu’avant d’être dans TPMP, il a été un animateur clé sur NRJ12. Réponse de Cyril Hanouna, cité par OZAP :

« J’en ai assez qu’il dise ‘Sur NRJ 12, j’étais…’. NRJ 12, ils vous ont mis dehors comme une merde, » et d’enfoncer un peu plus le clou. « Je vais vous raconter l’histoire ! Qui c’est qui est venu en juillet dans mon bureau comme une pleureuse, hein ? Mais ferme ta gueule ! Quel bouffon celui-là. »

Le CSA réplique quelques semaines plus tard par un avertissement. Beaucoup de spectateurs estimaient en effet qu’il s’agissait d’humiliation voire même de harcèlement moral.

N’oublions pas non plus toutes ces blagues homophobes jetées au visage du chroniqueur outé de force par l’animateur.

Le harcèlement sexuel des chroniqueurs

Le 14 octobre, Cyril Hanouna régale ses fanzouzes avec un marathon impressionnant. 35 heures d’émission non stop. Alors évidemment, la fatigue commence à se faire sentir. Mais cela excuse-t-il le comportement de Jean-Michel Maire ?

Soraya Riffi était invitée de l’émission. Et apparemment, son très large décolleté a plu au chroniqueur qui s’approche d’elle pour l’embrasser sur la joue. La jeune femme résiste une première fois à l’assaut de Jean-Michel Maire. Mais celui repart à l’attaque. Soraya Riffi détourne la tête, mais cette fois-ci le chroniqueur s’attendait à cette réaction.

En prévision, il change de trajectoire et embrasse la poitrine de la jeune femme. Cyril Hanouna, à moitié mort de rire, tente tout de même un léger mea culpa. Sur Twitter, on fustige la #CultureDuViol relayée par les hommes de TPMP.

Matthieu Delormeau, encore et toujours cible facile de Cyril Hanouna

Cyril Hanouna ne s’en rend peut-être pas compte. Mais l’état psychique de Matthieu Delormeau suscite énormément d’inquiétudes dans les médias. Notamment après la diffusion d’une nouvelle séquence difficile pour le chroniqueur.

Le 3 novembre, comme le rappelle OZAP, la soirée est consacrée à la “Grande Rassrah”. Cyril Hanouna a en fait passé son temps à monter des canulars en caméra cachée pour piéger ses chroniqueurs. L’un d’entre eux est Matthieu Delormeau.

La veille, Cyril Hanouna l’a appelé pour lui dire qu’il venait de tuer quelqu’un. Pris de court, il explique calmement à son chroniqueur qu’il a tout fait pour que les preuves pointe dans sa direction. Lors de l’émission, Matthieu Delormeau craque. En direct, il se met à pleurer. Il explique qu’il y a vraiment cru, au point d’appeler un avocat pour se prémunir de poursuites judiciaires.

C’est pour cette séquence que C8 vient d’être sanctionnée par le CSA à trois semaines sans pubs. Le Conseil Supérieur avait déclaré que cette séquence manque au “respect de la personne humaine”.

Harcèlement sexuel, en veux-tu en voilà

Décidément, Cyril Hanouna en est encore niveau collège en ce qui concerne la découverte de la sexualité. Comme un enfant qui découvre les organes sexuels, il s’en amuse à volonté sur le plateau de TPMP.

Le 23 décembre, il propose ainsi un nouveau jeu à Capucine Anav. Les yeux bandés, la chroniqueuse doit deviner les parties du corps de l’animateur qu’il la force à toucher. Et de façon absolument grotesque, infantilisante et immature, la première chose à laquelle il pense est son sexe. Une scène jugée dégradante pour l’image de la femme. Après plus de 1 000 dénonciations auprès du CSA, TPMP a été sanctionné.

L’homophobie comme étendard du rire

Enfin, plus dans l’actualité, le 18 mai dernier, Cyril Hanouna monte un canular au caractère homophobe repoussant. Dans une séquence, il s’inscrit sur un site de rencontre gay, contacte un jeune homme et enchaîne cliché et homophobes et blagues graveleuses.

Le jeune homme en question n’avait pas fait son coming-out. Quant à la photo utilisée, elle a été volée à un mannequin américain qui s’est insurgé que son corps soit associé à une blague aussi douteuse.
4 000 plaintes déposées auprès du CSA. Un record dans l’audiovisuel. Aujourd’hui, dans les médias, et dans TPMP, Cyril Hanouna accuse un acharnement contre lui. Et accuse le CSA de vouloir faire supprimer son émission.