fbpx
Buzz
Partager sur

Touche Pas à Mon Poste: Gilles Verdez choqué par Arthur, « Je ne le respecte plus »

L'amitié de Gilles Verdez et d'Arthur appartient au passé. A l'heure actuelle, c'est le clash... Hier soir, le chroniqueur a réglé ses comptes.

Ce mardi 17 janvier, gros règlement de compte entre Gilles Verdez et Arthur.

Voir aussi >>>> TPMP: Matthieu Delormeau montre un film érotique à son neveu et choque ses fans !

Arthur et Gilles Verdez: Le clash

En effet, lors de la dernière émission, l’animateur avait été vivement critiqué. Mais Gilles Verdez avait été de loin le plus dur.
« Arthur en ce moment, il panique, parce qu’il voit que la retraite s’approche et il n’avait pas prévu d’être mis au placard si rapi­­de­­ment. Il sent ce qu’il se passe. Et je voudrais simple­­ment répondre à sa perfi­­die par une petite pique. Il est bien loin le temps où Arthur disait à propos de vous : ‘C’est la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf’. Et ben, aujourd’hui, le bœuf, il est complè­­te­­ment cramé. », avait-il déclaré.

En simple réponse à ces insultes, Arthur a décidé de poster une suite de messages élogieux que Gilles Verdez lui avait envoyé, dans le but de dénoncer son hypocrisie.

Des termes bien différents que ceux qu’il a employés en public pour parler de l’animateur. Dans les commentaires, Gilles Verdez s’est bien fait tâcler. « Bien joué. Gilles en position décor penché », commente l’un d’entre eux.

Voir aussi >>>> TPMP: Cyril Hanouna et Nabilla réagissent au tacle de Gérard Louvin !

« Je ne respecte même plus l’homme »

Gilles Verdez a donc décidé d’y répondre en direct. Non pas en s’excusant, mais en montrant qu’il était très énervé par ce tweet. Ainsi, le chroniqueur a déclaré :

« En mai 2016, Arthur est venu vers moi via les réseaux sociaux comme pour me mettre dans sa poche. Il a déve­­loppé un argu­­men­­taire qui m’a tota­­le­­ment sidéré et dont je ne veux pas parler ici. On a eu une discus­sion virile, qui est restée correcte, dans laquelle j’ai manié, comme à mon habi­tude, beau­coup l’ironie. »

Il a ainsi tenu à remettre les choses dans l’ordre. Il a conclu par un commentaire sévère envers lui:

« Aujourd’­­hui, je conti­­nue à dire que je n’aime pas l’ani­­ma­­teur mais depuis ce qu’il a fait, j’ajoute que je ne respecte même plus l’homme. »

Les choses ne risquent pas de s’arranger, maintenant…