fbpx
Buzz
Partager sur

Thierry Ardisson: l’animateur clashe sévèrement les journalistes !

Partager sur Facebook

Thierry Ardisson n'aurait peut-être pas dû faire une blague à Vitaa dans Les terriens du samedi. Mais il s'en prend aux journalistes !

« Les terriens du samedi » est le moment pour Thierry Ardisson de régler ses comptes et de dire haut et fort ce qu’il pense de quelque chose. Samedi 30 mars il a donc tenu à pousser un coup de gueule sur le journalistes et sur ceux qui ont écrit des articles ur la black qu’il a lancé à Vitaa. MCE vous en dit plus.

Thierry Ardisson s’en prend aux journalistes

En effet l’animateur n’a pas aimé que certains médias et donc journalistes écrivent des articles sur la blague qu’il a fait à Vitaa. Et il a profité de son émission Les terriens du Samedi, le 30 mars pour mettre les choses au clair. Et il n’y est pas allé de mains mortes. Pour rappel le 23 mars dernier il invitait dans l’émission la chanteuse Vitaa alors qu’il avait invité la chanteuse lors de sa dernière émission. Il lui avait alors demandé si Diam’s avait « eu le temps d’acheter un hijab de running chez Decathlon ». Bon vu l tête de Vitaa la blague n’a pas eu l’effet escompté en tout cas. Et suite à cette blague de mauvais goût es internautes ont vivement réagi sur les réseaux sociaux. Mais les site internet de médias et le journalistes ont repris cette séquence et on fait un article. On peut citer Voici, Public, Femme Actuelle, Télé Star ou encore Paris Match.

Thierry Ardisson s’emballe !

En effet l’animateur n’a pas aimé et l’a fait savoir. « Vous savez comment ça se passe. Voici fait ça et il y a 20 c*nnards qui sont vraiment… ça doit être des stagiaires qui ont 18 ans – enfin j’imagine et j’espère qu’ils ne sont pas payés surtout – qui recopient carrément le truc. C’est pitoyable franchement ! », lâche-t-il, révolté. « Avouez quand même que l’on vit une drôle d’époque, où ce qui a fait le buzz les trois premiers jours de la semaine, plus l’émission de Cyril Hanouna, c’est cette histoire de Diam’s… Enfin franchement », a-t-il balancé visiblement énervé.