fbpx
Buzz
Partager sur

Stéphane Plaza choqué: une candidate refuse des visites dans Maison à vendre !

Stéphane Plaza choqué: une candidate refuse des visites dans Maison à vendre !
Partager sur Facebook

L'émission Maison à vendre était difusée mercredi sur M6. Pour la première fois, Stéphane Plaza a été choqué par l'attitude d'une candidate.

C’est mercredi soir, à 21h05 qu’un nouvel épisode de Maison à vendre était diffusé sur M6. Stéphane Plaza a été très choqué par une nouvelle candidate. MCE TV vous dit tout de A à Z.

UNE RENCONTRE MARQUANTE

Dans ce nouvel épisode, l’animateur Stéphane Plaza fait la rencontre de Marion, une jeune maman célibataire de 37 ans. Avec son petit garçon de 14 mois, elle vit à Limay dans les Yvelines. La jeune femme aimerait vendre son appartement pour s’installer à la campagne. Voilà deux bonnes années que son logement est en vente. Mais il ne trouve pas d’acheteur. Elle éprouve donc de grandes difficultés à vendre son appartement.

Et pour cause ! Le rangement n’est pas au point. Les jouets de son fils inondent les pièces. En effet, depuis le début de sa grossesse, la jeune femme n’arrive donc pas à ranger ses affaires : « J’ai mis en vente mon appartement il y a déjà un petit moment. J’ai arrêté pendant ma grossesse, car je n’étais plus en état de faire les cartons. Maintenant que ça va mieux, j’ai remis en vente depuis quelques mois ».

Stéphane Plaza, sous le choc

Etonné, Stéphane Plaza lui a alors demandé si elle avait déjà eu quelques visites. Chose à laquelle Marion a donc répondu : « Pas beaucoup. Et j’en ai refusé certaines … Parce que des fois je suis trop fatiguée pour que l’appartement soit impeccable ».

C’est donc une première pour Stéphane Plaza. Le voilà alors scandalisé. Cette fois-ci, son humour moqueur n’a donc pas pu cacher sa stupéfaction ! : « Pardon ? J’ai pas très bien compris ce que tu viens de dire ! C’est quand même la première fois qu’on me dit ça ! (…) Tu veux vendre ! Oh mais je veux pas ranger aujourd’hui ! On annule la visite ! C’est original ça ! Bon bah on va essayer de remettre de l’ordre ».