fbpx
Buzz
Partager sur

Salut les terriens: Frédéric Lopez explique pourquoi il a arrêté Mille et une vies !

Salut les terriens: Frédéric Lopez explique pourquoi il a arrêté Mille et une vies !
Partager
Partager sur Facebook

Alors que Frédéric Lopez était invité sur le plateau de Salut les terriens, il en profite pour expliquer pourquoi il a arrêté Mille et une vies !

Ce samedi 2 décembre, Frédéric Lopez était donc invité chez Thierry Ardisson sur le plateau de Salut les terriens. L’ex-présentateur de Mille et une vies en profite pour expliquer pour il a arrêté l’émission. MCE TV vous donne tous les détails !

Une émission difficile à animer

Au mois d’avril 2017, Frédéric Lopez annonçait qu’il arrêtait l’émission Mille et une vies. Le célèbre présentateur animait cette émission sur France 2 depuis le mois de septembre dernier. Invité sur le plateau de Salut les terriens samedi 2 décembre, le présentateur sur ce choix et les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision.

Frédéric Lopez explique à Thierry Ardisson que, même si l’émission était poignante à regarder, elle était aussi très difficile à animer. Pour le présentateur, il était compliqué d’écouter des récits de vie très durs tous les jours.

Frédéric Lopez se sent compris par Thierry Ardisson

« Vous êtes la personne en France qui peut le mieux me comprendre. Tous les jours dans ma vie j’étais en tête-à-tête avec quelqu’un qui était résiliant. Qui avait traversé des choses extraordinaires, donc qui venait raconter qu’on pouvait s’en sortir mais qui venait raconter les moments les plus durs de sa vie. (…) C’est tellement émouvant que les gens vous voient pleurer toutes les semaines. Vous imaginez faire cette interview que vous faites en P3, tous les jours ? » explique Frédéric Lopez sur le plateau de Salut les terriens.

En effet, dans la troisième partie de l’émission de Thierry Ardisson, l’homme en noir s’entretient avec un invité qui a une histoire de vie extraordinaire. Il n’hésite pas à dire qu’il ne pourrait pas faire cela tous les jours, conscient de l’effort que cela demande.