fbpx
Buzz
Partager sur

Salut les terriens : l’incroyable somme que Thierry Ardisson a refusé !

Depuis que Thierry Ardisson a annoncé son départ de la chaîne C8, il fait couler beaucoup d'encre. Pourtant la chaîne a tenté de le retenir!

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Thierry Ardisson fait partie des animateurs les plus anciens du paf. Il a travaillé sur plusieurs chaînes, mais ces dernières années c’est sur C8 que le grand public avait l’opportunité de le voir, dans les Terriens du samedi et du dimanche. Ces derniers temps, c’est dans les médias par le biais d’interviews que l’animateur règle ses comptes. Pourtant l’animateur  ils ont tenté de le retenir.

Un ras le bol que l’argent n’a pu acheter !

Alors ce n’est une surprise pour personne, dans le monde des médias l’argent n’est pas un problème. Surtout quand on est la chaîne qui diffuse l’une des émissions les plus regardée de l’hexagone: TPMP. Alors lorsque Thierry Ardisson annonce vouloir quitter la chaîne les patrons ont tant bien que mal tenté de le retenir.

En effet, une somme mirobolante est proposée à l’animateur pour pouvoir produire la prochaine saison du talk-show. « Je ne travaille pas au rabais. Depuis le début, Les Terriens coûte 10 millions par saison et après des semaines de négociations, Vincent Bolloré lui-même m’en a subitement proposé la moitié. Évidemment qu’on peut faire des émissions avec 5 millions par saison, mais pas celle-là. ». C’est donc la somme de 5 millions d’euros que la chaîne était prête à débourser pour l’émission de Thierry Ardisson.

Mais pour l’animateur qu’on surnomme aussi « l’homme en noir », il était hors de question d’accepter ce budget. « Ils ont enterré une émission écrite, tournée, montée, mixée, bref, une façon de faire de la télévision. Cela n’existera plus après moi, a regretté l’homme en noir dans une interview pour TV Mag. Je ne pense pas qu’il y aura encore des gens qui se donneront autant de mal et dépenseront autant d’argent pour faire des talk-shows. J’étais le dernier des Mohicans !  » Une chose est certaine, monsieur Ardisson sait ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas.