fbpx
Buzz
Partager sur

Le Petit Journal: Omar Sy réagit au départ de Yann Barthès !

Le Petit Journal: Omar Sy réagit au départ de Yann Barthès !

Le présentateur emblématique du Petit Journal a tiré sa révérence. L'acteur Omar Sy a donné son avis sur ce départ.

Yann Barthès ne sera plus animateur du Petit Journal la saison prochaine. L’acteur d’Intouchables a réagi.

Le Petit Journal et Yann Barthès se séparent

Le présentateur satyrique animera pour la dernière fois Le Petit Journal le 23 juin prochain. En effet, il a décidé de quitter l’émission et Canal+ par la même occasion. Il a déclaré à l’AFP: « Je ne présenterai plus Le Petit Journal la saison prochaine. Je souhaite écrire avec les équipes de Bangumi (la société de production de l’émission, ndlr) une nouvelle histoire et vivre de nouvelles aventures ». Après 18 ans de services au sein de la chaîne cryptée, Yann Barthès a finalement décidé de se retirer. Quelques personnalités du petit écran ont réagi à ce départ, à l’image d’hommes politiques ou encore de Monsieur Poulpe, qui a par exemple officié dans le Grand Journal. Ce dernier a laissé un message sur Twitter: « Assez triste de la nouvelle concernant LPJ et le brillant Yann Barthes . Mais vu le talent, je ne m’inquiète pas pour la suite. ».

Omar Sy donne son avis

Une autre personnalité française, mais cette fois-ci du grand écran s’est également exprimée au sujet de cette séparation. Il s’agit d’Omar Sy. L’acteur du film Intouchables a été interrogé sur RTL sur le départ de Yann Barthès du Petit Journal: « On sait que c’est une période de transition, dont on sait qu’il s’est passé plein de choses. Il s’en passe encore plein aujourd’hui et je crois que ce n’est pas terminé. En fait, pour vraiment savoir, pour avoir un avis sur ce qu’il se passe, il faudra attendre la fin. » a-t-il déclaré. Omar Sy, qui confie suivre les événements de Canal+ avec beaucoup de curiosité et d’intérêt, a ajouté: « Là, on sait qu’on est dans un truc de transition, que la chaîne va être forcément métamorphosée. Faut voir quelle forme elle va prendre, pour avoir un jugement final. Ça ne sert à rien de parler de quelque chose qui est en pleine mutation. […] J’ai envie de voir où ça va. ».