fbpx
Buzz
Partager sur

ONPC: Yann Moix prend la défense de Michel Houellebecq !

ONPC: Yann Moix prend la défense de Michel Houellebecq !
Partager
Partager sur Facebook

Lors de sa première dans « ONPC » ce samedi soir, Yann Moix a pris la défense de l'écrivain Michel Houellebecq

ce samedi marquait le retour de l’émission ONPC. Laurent Ruquier recevait entre autres Michel Houellebecq sur son plateau. Pour sa première, Yann Moix, qui a remplacer Aymeric Caron, a réussi avec brio à s’imposer dans le programme. Le chroniqueur n’a d’ailleurs pas hésité à dire ce qu’il pensait et a pris la défense de Michel Houellebecq.

Yann Moix prend la défense de Michel Houellebecq

Invité dans On n’est pas couché ce samedi soir, Michel Houellebecq a répondu aux questions des chroniqueurs. Face à Léa Salamé, il a assumé notamment ne pas vouloir qu’on s’intéresse à sa correspondance privée. Léa Salamé lui a alors demandé pourquoi il n’a pas voulu participer à la série d’articles en rencontrant Ariane Chemin. L’écrivain s’est alors expliqué sans détour : « Elle n’est pas bonne. (…) J’ai lu des articles et des livres d’elle, je sais ce qu’elle fait d’habitude et ça ne peut pas être bon ». a-t-il révélé sur le plateau d’ On n’est pas couché.

De son coté, Yann Moix, a pris position face à l’écrivain et prend carrément sa défense : « Il y a des choses qui m’ont fait sortir de ma chaise, de mes gonds » a expliqué le chroniqueur, dénonçant plus largement « la presse qui mord le mollet des écrivains depuis quelques temps ».

Yann Moix s’insurge contre Ariane Chemin

Yann Moix a reproché notamment à Ariane Chemin de faire une enquête : « Etant donné qu’il n’a assassiné personne, violé aucune fillette. On peut deviner que la réalité de l’écrivain n’est pas celle du journaliste ». a-t-il déclaré. Avant de poursuivre un peu plus tard dans la soirée : « Il y a quand même eu des choses un peu plus sournoises » Yann Moix fait notamment allusion à de vieux articles d’Ariane Chemin au Nouvel Observateur où elle écrit le nom de Michel Houellebecq et quelques lignes plus loin des mots comme Mein Kampf ou Alain Soral.

Crédit Photo : lexpress