fbpx
Buzz
Partager sur

ONPC: Manuel Valls invité dans l’émission ce samedi !

ONPC: Manuel Valls invité dans l’émission ce samedi !
Partager sur Facebook

Manuel Valls sera l'invité de l'émission « ONPC » ce samedi 16 janvier sur la chaîne France 2

C’est une première dans l’émission ONPC. Manuel Valls sera l’invité politique de Laurent Ruquier ce samedi 16 janvier sur la chaîne France 2. Selon le Parisien, le ministre a accepté de venir sur le plateau de l’émission. Il sera donc interrogé par Léa Salamé et Yann Moix qui ont dernièrement été taclé sur Twitter et qui ne vont pas le ménager dans ONPC.

Manuel Valls invité dans ONPC ce samedi

Laurent Ruquier a réalisé un joli coup cette semaine. L’animateur a convaincu Manuel Valls de venir dans son émission ce samedi soir. Une décision inédite puisque c’est la première fois qu’un Premier ministre en exercice accepte de se rendre dans l’émission ONPC.

Auparavant, aucun autre Premier ministre n’avait accepté de débattre dans cette émission, connue pour ses clashs entre les deux chroniqueurs et les invités de l’émission. Les politiques sont d’ailleurs nombreux à boycotter le programme de France 2. C’est le cas de Nicolas Sarkozy, François Fillon ou encore Gérald Darmanin, énumère Le Lab d’Europe 1.

L’information confirmée par la chaîne ce mercredi

Nathalie André, la directrice du divertissement de la chaîne a confirmé l’information sur Twitter ce mercredi après-midi. Parmi les autres invités de l’émission ONPC, on retrouve l’Académicien Jean d’Ormesson et l’humoriste Jérémy Ferrari. Tous deux participeront également au programme aux cotés de Manuel Valls.

Cette invitation n’est pas dénuée de risques pour le Premier ministre Manuel Valls. En effet, l’émission, qui réunit une audience conséquente chaque samedi soir, est en effet très connue pour ses débats parfois virulents et ses clashs à répétition. D’ailleurs, c’est sur le plateau d’ONPC que la polémique sur « la race blanche » avait éclaté, lors du passage de Nadine Morano dans l’émission de l’animateur Laurent Ruquier. C’est à cause de ses propos qu’elle a d’ailleurs perdu son investiture aux régionales en Meurthe-et-Moselle l’an dernier.

Crédit Photo : programme-tv.net