fbpx
Buzz
Partager sur

ONPC: Manuel Valls débat violemment avec Jean d’Ormesson !

ONPC: Manuel Valls débat violemment avec Jean d’Ormesson !

Lors de l'émission ONPC, Jean D'Ormesson s'en est pris violemment à Manuel Valls

Ce samedi, Manuel Valls était invité sur le plateau d’ONPC. L’occasion pour le Premier ministre de s’expliquer sur la politique du gouvernement et de débattre avec les chroniqueurs et les invités de l’émission. Jean D’Ormesson en a profité pour régler ses comptes avec ce dernier.

Jean D’Ormesson s’en prend à Manuel Valls dans ONPC

Jean d’Ormesson, en observateur avisé de la politique française, a réglé ses comptes avec Manuel Valls « Je crois que cette histoire de déchéance n’a véritablement aucun intérêt. Imaginez quelqu’un qui va faire un attentat, qui va donc accepter de mourir, et il va se dire : Oh, je vais perdre ma nationalité française ! Il y a un côté comique ! Quelques fois, je me demande s’il n’y a pas une ombre d’enfumage. » a-t-il commencé sur le plateau de l’émission ONPC.


"ONPC" : Jean d'Ormesson atomise Manuel Valls ! par LePoint

« Je ne veux pas vous insulter mais vous êtes droitisé »

Alors que le Premier ministre ne réagissait pas, le politicien a alors continué « Pour dire les choses très vite, je me demande si vous ne voulez pas changer de majorité. […] Vous voulez changer de majorité, mais vous voulez en même temps garder madame Taubira parce que vous ne voulez pas vous couper de la gauche. Mais vous aimeriez bien vous rapprocher de la droite. Toute la France s’est droitisée, le PS s’est droitisé, Hollande s’est droitisé, et vous, je ne veux pas vous insulter, mais vous vous êtes droitisé » a renchéri l’écrivain. Fidèle au poste et à ses bonnes vieilles habitudes, Manuel Valls s’est alors lancé dans un long monologue sur la République, l’autorité, les valeurs, la liberté..

Au cours de l’émission, Manuel Valls a également du répondre aux attaques de Jeremy Ferrari. L’humoriste a violemment taclé le Premier ministre sur le plateau d’ONPC. Lors du moment de tension entre l’humoriste Jérémy Ferrari et Manuel Valls, les twittos se sont divisés entre ceux qui ont salué l’intervention du jeune comique et ceux qui l’ont critiqué.