fbpx
Buzz
Partager sur

ONPC: Eglantine Emeyé bouleverse les invités et les chroniqueurs !

ONPC: Eglantine Emeyé bouleverse les invités et les chroniqueurs !

Lors de l'émission « ONPC », Eglantine Emeyé a évoqué le handicap de sa fille et a bouleversé les invités et les chroniqueurs du programme de « France 2 »

Ce samedi, on retrouvait Eglan­tine Eméyé parmi les invités de l’émission ONPC. La journaliste a pris place sur le fauteuil des invités aux cotés de Laurent Baffie qui a taclé Yann Moix. L’occasion pour la journaliste de faire quelques confidences lors de son passage dans l’émission de Laurent Rququier. Et la jeune femme a notamment révélé qu’elle vit depuis années dans la souffrance.

En effet, son fils, Samy, est poly­han­di­capé et autiste. Eglan­tine Eméyé vit donc un véri­table combat au quoti­dien pour essayer de rendre la vie de son fils la plus facile possible mais l’animatrice ne béné­fi­cie pas toujours de beaucoup de soutien.

Le passage d’Eglantine Emeyé dans ONPC

Alors qu’elle était invitée de l’émission pour parler de son livre, Le voleur de brosses à dents, la journaliste a livré un témoignage émouvant sur sa situa­tion. Tandis que la chroniqueuse Léa Salamé a demandé à la jeune femme si elle comprenait le geste de la mère de la petite Méline, qui a tué sa fille poly­han­di­ca­pée, Eglan­tine Eméyé a expliqué caution­ner cet acte de déses­poir : « Pour parler crûment, je comprends le geste de cette mère et je pense que c’est la société qu’il faut condam­ner » a-t-elle révélé dans l’émission de Laurent Ruquier, qui pourrait quitter le programme.

Avant finalement d’évoquer sa propre situation :« Samy ne dormait jamais plus de trois heures et les réveils étaient d’une violence insou­te­nable. Lutter physique­ment contre mon fils toutes les nuits, c’est quelque chose d’ini­ma­gi­nable. Parfois, quand je me deman­dais ‘Mais bon sang, aidez-moi’, jamais personne, aucun méde­cin, aucune éduca­trice, n’a suggéré une seule fois de me relayer une nuit. Comment voulez-vous humai­ne­ment, physique­ment, qu’on tienne? Je peux comprendre que certaines craquent. »

Eglantine Emeyé est aujourd’hui apaisée

Aujourd’hui, la journaliste Eglan­tine Eméyé a placé son fils dans un établissement spécialisé dans le sud de la France. Elle apprend donc désormais à redécouvrir son enfant dans un envi­ron­ne­ment beaucoup plus stable et serein.

Crédit Photo : infos.niooz.fr