Buzz
Partager sur

N’oubliez pas les paroles: une association menace d’attaquer l’émission en justice !

N'oubliez pas les paroles: une association menace d'attaquer l'émission en justice !
Partager
Partager sur Facebook

Il y a quelques mois, une association a menacé d'attaquer l'émission "N'oubliez pas les paroles" en justice. On vous explique pourquoi !

En novembre dernier, l’animateur de l’émission phare « N’oubliez pas les paroles » faisait une déclaration à l’antenne. Il déclarait alors à son public que France Télévision avait reçu une lettre qui les menaçait, lui et son équipe, de se voir poursuivis en justice. Et cette lettre arrivait de la part de « l’association des personnes qui louchent ».

Pourquoi était-elle adressée à l’émission « N’oubliez pas les paroles » ?. Par ce que l’animateur et un des musiciens avaient osé loucher sur une chanson de Joe Dassin. Pour rappel l’artiste affichait un strabisme assez marqué. Mais apparemment, ceci n’a pas fait rire les fervents défenseurs des gens qui louchent…

L’émission « N’oubliez pas les paroles » se joue de la menace qui flotte au dessus de sa tête

En effet, mercredi soir dans l’émission, le candidat sur le plateau nommé Micka a choisi de chanter Le petit pain au chocolat de Joe Dassin. Ce choix a donc bien plu au musicien Fabien puisqu’aussitôt, celui-ci s’est adressé à Nagui en lui demandant :  « On n’a pas de nouvelles du procès ? On n’a pas été attaqué. Rien ? C’est bon ?« . C’est donc sur ce même ton blagueur que Nagui a répondu.

Affichant un large sourire, l’animateur phare de « N’oubliez pas les paroles », a alors déclaré que non, ils n’avaient pas encore étaient poursuivis. Et que donc oui, Fabien était autorisé à se moquer du strabisme de Joe Dassin. Nagui s’est même joué de cette polémique qui pèse au dessus de la tête de l’émission. En effet, en plus d’encourager son musicien, il a blagué autour du fait qu’un autre débat pourrait bientôt faire son apparition sur la scène publique. Celui qui oppose alors « pain au chocolat » à « chocolatine ».

On croise donc tous les doigts pour que Nagui ne reçoive pas un futur courrier menaçant de la part des « défenseurs passionnés du mot chocolatine »…