Buzz
Partager sur

Mr Météo de France 2 annonce son licenciement dans une vidéo !

Mr Météo de France 2 annonce son licenciement dans une vidéo !
Partager
Partager sur Facebook

Philippe Verdier, le Mr Météo de France 2, a ouvert sa lettre de licenciement dans une vidéo face aux internautes

La semaine dernière, on apprenait le départ de Philippe Verdier alias le M. météo de France 2. La chaîne, qui était déjà pointé du doigt par les JRI qui veulent faire grève, a décidé d’écarte le présentateur météo. Il fait donc l’objet d’une procédure de licenciement de la part de la chaîne. Ainsi afin de montrer son mécontentement, il a décidé de mettre en scène son renvoi, qui a été confirmé par une source à France Télévisions. Dans une vidéo postée sur internet et tournée avec sa maison d’édition, il montre le moment où il ouvre sa lettre de licenciement.

Mr météo annonce son licenciement en direct

Dans son annonce, Philippe Verdier explique les raisons de son licenciements. Selon lui, le présentateur a été écarté à cause de son livre : « Je suis journaliste, présentateur. Mon livre est sorti il y a un mois et depuis je suis interdit d’antenne de ma propre chaîne » explique-t-il dans cette vidéo d’une minute. En effet, Philippe Verdier est en conflit avec France Télévisions depuis la publication d’un ouvrage intitulé Climat investigation qui remet notamment en cause certaines études scientifiques démontrant le réchauffement climatique.


Philippe Verdier ouvre sa lettre de… par Editions_Ring

Dans cette vidéo, Philippe Verdier a notamment expliqué « J’ai décidé d’ouvrir cette lettre devant vous, poursuit l’ancien présentateur en décachetant son courrier de licenciement. Car elle s’adresse à chacun, au nom de la liberté et du droit à l’information. » Le Mr Météo de France 2 lit ensuite la lettre, se tait et le silence dure, le temps que s’affiche sur l’écran ces mots : « Philippe Verdier, journaliste licencié par France télévisions un mois avant la Cop 21. » Louis Bodin parle des prises de position de son confrère

De son coté, Louis Bodin, que l’on peut voir sur TF1 et RTL, a décidé de réagir à l’annonce de licenciement de son confrère et les prises de position de ce dernier. « Moi, je m’applique le devoir de réserve » avait-il confié.
S’il a pris soin de ne pas critiquer les opinions de son confrère, Louis Bodin précise qu’il aurait demandé audience au président de la République plutôt que de publier une lettre ouverte pour critiquer les positions du GIEC.

Crédit Photo : ouest-france.fr