Buzz
Partager sur

Michael Jackson: 5 choses à savoir sur le documentaire choc de M6, Leaving Neverland !

Michael Jackson 5 choses à savoir sur le documentaire choc de M6, Leaving Neverland grande
Partager
Partager sur Facebook

« Leaving Neverland », doc accablant bientôt diffusé en France, accuse à nouveau le roi de la pop Michael Jackson de pédophilie…

C’est le docu dont tout le monde parle, et pour cause. Il a fait hurler bien des spectateurs lors de sa projection à la dernière édition du Festival de Sundance. C’est que « Leaving Neverland », docu consacré à feu Michael Jackson, n’a rien de bien glorieux. À contrario, l’œuvre est accablante, totalement à charge. Chapeauté par Dan Reed, le doc recueille les témoignages respectifs de deux jeunes hommes. Qui accusent, ouvertement, Bambi de les avoir agressés sexuellement lorsqu’ils étaient mineurs.

Celui-ci sera diffusé les 3 et 4 mars sur la puissante chaîne américaine HBO (qui diffuse aussi Game of Thrones). Et sera à voir chez nous sur M6, qui a récemment acheté les droits. Un geste qui a fait trembler les fans frenchis du roi de la pop, criant au boycott. C’est que l’itération serait, comme le rapporte nos confrères de Pitchwork, « partiale » et « sensationnaliste ». Ou, pour le dire moins poliment, pute à clics, opportuniste et nauséabonde. Mais qu’en est-il réellement ?

Michael Jackson et « l’autre Michael »

D’abord, il faut avouer que les intervenants laissent pantois. Des fans ont notamment enquêtés sur Michael Jacobshagen, qui accuse l’artiste d’attouchements. Les faits dateraient de 1995, alors qu’il n’avait que quatorze ans. Mais qui est cet homme ? Il semblerait qu’il ait bien rencontré l’interprète de Thriller dans les nineties. Cela grâce à sa mère, qui travaillait alors à Disneyland Paris – QG de MJ, comme chacun le sait. Les deux Michael seraient restés en contact jusqu’à la disparition de Jackson.

À sa mort, Jacobshagen partagera quelques fruits de leur relation bizarre. Et fera plusieurs interviews où il clamera tout le bonheur apporté par le roi de la pop. Qui était « comme un père pour lui ». Il a même soutenu son innocence quant aux affaires de pédophilie dans un livre aujourd’hui retiré de la vente, « Will You Be My Friend ». Ouvrage qui a fait un véritable four…

Serait-ce pour cela que l’intéressé aurait changé son fusil d’épaule ? Et changé soudainement de discours, accusant à son tour MJ des pires méfaits ? Le twittos « Ilyeswecan » s’est aussi étonné de ce curieux retournement de veste. Et a échangé avec ce prétendu ami de Bambi. Il affirme ainsi avoir découvert qu’il s’agit d’un escroc, désireux de se faire de l’argent sur le dos du défunt. Michael Jacobshagen aurait ainsi vendu des objets comme des chapeaux avec une signature imitant celle de Michael Jackson. Niveau crédibilité, on en reparlera…

Leaving Neverland : Wade Robson, un autre intervenant qui laisse perplexe

Autre témoin du docu, un certain Wade Robson. Un chorégraphe qui a débuté sa carrière grâce à Michael Jackson, qui l’a même invité dans plusieurs de ses clips. En 2005, quand le chanteur est accusé d’attouchements par Gavin Arvizo, Wade Robson jure sous serment que lui-même n’avait ô grand jamais été abusé. À sa mort, il multiplie les hommages. Et supplie même la tribu Jackson d’avoir des invitations pour la cérémonie des obsèques.

Vous l’aurez deviné, voilà que l’homme revient sur ses propos… Pour certains, il s’agirait d’une malsaine rancune plus qu’autre chose. Rancune provoquée par un cuisant échec pro, en 2012. Wade Robson postule alors pour être le chorégraphe du spectacle dédié à MJ par le Cirque du Soleil.

Il est gentiment éconduit et décide d’entamer une thérapie qui lui aurait fait ouvrir les yeux… Il y a vingt ans, il aurait été à son tour victime de Michael Jackson. Les épiphanies existent, certes. Mais la révélation laisse d’autant plus perplexe qu’elle ne conduit pas l’homme vers la justice mais… une maison d’édition. Afin, vous l’aurez compris, de revendre son histoire à prix d’or pour en faire un bestseller. Faut-il vraiment en ajouter davantage ?

Leaving Neverland, objet d’une vraie contre-enquête ?

Enfin, on ne peut que déplorer l’absence d’arguments du camp inverse. Pourquoi n’avoir recueilli que les témoignages des présumées victimes ? Quid de la présomption d’innocence de Michael Jackson, même pour un défunt ? Of course, on pose la question tout en connaissant la réponse. C’est que tirer à balles réelles, surtout sur un homme mort, fait toujours plus de bruits. La preuve : on vous en parle ici ! Pendant que la toile s’agite autour d’un doc qu’elle n’a même pas encore vu.

Toutefois, reste un espoir sur lequel les aficionados français de MJ peuvent encore s’accrocher. En effet, si la sixième chaîne a acheté les droits de diffusion du doc, c’est avant tout dans le cadre d’un nouveau magazine. Soit « Contre-Enquête », programme en prime time présenté par Amandine Bégot. Dès lors, on peut toujours espérer que des experts, pro de la pop et journalistes seront présents sur le plateau suite à la diffusion de Leaving Neverland. Pour, entre autres, rétablir et commenter certains faits/dires des accusateurs, afin de nuancer le tout. Voire même rétablir la vérité, qui sait ?

Mélissa Chevreuil