Buzz
Partager sur

Mad Mag: le programme de NRJ12 subit une importante restriction de budget !

Mad Mag: le programme de NRJ12 subit une importante restriction de budget !
Partage
Partager sur Facebook

Alors que le Mad Mag a fait un retour timide cet été, on annonce une restriction de budget importante à la rentrée 2018 !

Suspendu le 17 novembre 2017, le Mad Mag doit revenir à l’antenne à la rentrée, le lundi 8 janvier… Dans une version au budget réduit. MCE TV vous donne tous les détails !

Le Mad Mag relancé au mois d’août 2017 !

Malgré son retour à l’antenne à la fin de l’été 2017, le Mad Mag a du mal à fédérer un large public. Malgré l’enthousiasme d’Ayem Nour, Aymeric Bonnery et Benoît Dubois, le divertissement n’a réuni que 160 000 téléspectateurs de moyenne (1,7% de PDA) en trois mois. Pour un programme enregistré de façon quotidienne, il s’agit d’un rendement insuffisant. Depuis le départ de Matthieu Delormeau en 2015, l’émission cherche la bonne formule… Mais ne parvient pas à stopper le déclin de ses audiences.

Créé en 2011 pour accompagner la diffusion des Anges de la téléréalité, Le Mag faisait un carton. Il était alors le seul gros rendez-vous médiatique sur les candidats de téléréalité. Mais aujourd’hui, il n’est plus incontournable. En six ans, les participants ont appris à gérer eux-même leur communication via les réseaux sociaux. Les formats de Jeremstar ou Sam Zirah ont donné un sérieux coup de vieux au Mag.

Le Mad Mag de retour à la rentrée avec un budget resserré !

Selon Public, le Mad Mag reviendra le 8 janvier prochain avec un budget très resserré. Ayem Nour, Aymeric Bonnery et Benoît Dubois auraient été contraints d’accepter une baisse de salaire de l’ordre de 1 500 euros par mois chacun. Les chroniqueurs Julien Castaldi et Tatiana-Laurence Delarue ne seraient pas reconduits. Et les équipes techniques auraient également été réduites au strict nécessaire. Aussi, les cinq émissions seraient enregistrées le même jour à la suite, et non pas chaque jour.

« Certains séquences trop coûteuses à produire ont été abandonnées », a confié un source interne au programme à nos confrères de Public. « C’est la mort dans l’âme que la bande du Mad Mag a accepté ces nouvelles conditions imposées par la direction. Personne n’a envie de reprendre les tournages dans de telles conditions. »