fbpx
Buzz
Partager sur

« Les Guignols » et Antoine de Caunes reviennent en crypté à la rentrée

Les Guignols et Antoine de Caunes reviennent en crypté à la rentrée

En pleine restructuration, Canal Plus diffusera "Les Guignols" en crypté à la rentrée. Antoine de Caunes animera une émission en deuxième partie de soirée.

Après de nombreuses rumeurs, « Les Guignols » et Antoine de Caunes reviendront à la rentrée sur Canal plus, mais en version payante. Maxime Saada, nouveau directeur général de Canal plus, évoque les nouveaux changements à la rentrée.

« Les Guignols »: du clair au crypté

Alors qu’on évoquait tout récemment leur probable disparition, « Les Guignols » seront bien présents à la rentrée, mais dans un nouveau format en crypté. « Vincent Bolloré m’a demandé d’impulser une nouvelle ambition pour les contenus de Canal + et il met les moyens pour porter cette ambition. Nous allons investir massivement dans les contenus premium pour les diffuser à l’international, via Dailymotion, des applis mobiles et des accords avec les opérateurs télécoms. Canal Plus va multiplier les créations originales, jusqu’à proposer une dizaine de séries françaises par saison. Nous voulons démontrer que la culture française peut s’exporter et rayonner dans le monde. » a indiqué Maxime Saada au journal Le Figaro.

Le directeur général de la chaîne souhaite miser sur le divertissement, chainon manquant à ses yeux de la recette du succès pour Canal Plus. Le budget des Guignols, élevé à 17 millions d’Euros, reste inchangé. L’émission des marionnettes passera vers 20H50, juste avant le prime time. « Nous développons leur exposition. Nous considérons que c’est une pépite qui contribue à l’attractivité de la chaîne. » affirme Maxime Saada.

Antoine de Caunes dans une nouvelle émission

Remplacé du Grand Journal par Maïtena Biraben, Antoine de Caunes animera un Late Show de divertissement et d’humour, intitulé Antoine sans fiche en deuxième partie de soirée, avec l’équipe du Gorafi et Fred Testot. L’émission devrait sortir à partir d’octobre. « Nous allons construire une émission autour de lui, un pur produit de divertissement qui sera produit en interne », explique Maxime Saada.

Quant au Grand Journal, il se déroulera autour d’une équipe resserrée, avec un contenu axé davantage sur les sujets culturels. Le jeu de chaises musicales ne s’arrête pas là, puisqu’Ali Baddou remplacera Maïtena Biraben au Supplément et Daphné burki animera La Nouvelle édition. Quant à Ophélie Meunier, elle présentera Le Tube. Le mercato est décidément très mouvementé à Canal.

Photo DR