fbpx
Buzz
Partager sur

Le Petit Journal: Brahim Zaibat s’explique sur son selfie avec Jean-Marie Lepen !

Le Petit Journal: Brahim Zaibat s’explique sur son selfie avec Jean-Marie Lepen !

Après la polémique sur son selfie avec Jean-Marie Lepen, Brahim Zaibat s'est expliqué dans l'émission Le Petit Journal

Alors qu’il était invité sur le plateau du Petit Journal ce lundi, Brahim Zaibat s’est expliqué sur son selfie avec Jean-Marie LePen. Un cliché qui avait provoqué la polémique lors de sa publication en décembre dernier.

Brahim Zaibat parle de son selfie avec Jean-Marie Lepen dans Le Petit Journal

Le 12 décembre dernier, en plein second tour des élections régionales, Brahim Zaibat avait publié sur son compte Twitter un selfie effectué il y a deux ans dans un avion avec sur le siège devant lui Jean-Marie Le Pen assoupi et la bouche ouverte. La photo était légendé par « Mettez les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle!!! » Si les internautes avaient été amusés par cette publication, l’ancien président du Front National avait réclamé 50 000 euros de dommages et intérêts à l’ancien compagnon de Madonna.

Invité dans le Petit Journal, Brahim Zaibat s’est justifié sur son selfie avec Jean-Marie LePen. Le danseur s’est ainsi expliqué, notamment sur la date de publication bien choisie « Je voulais la poster directement. J’étais hyper content. Mon agent m’a dit que cela ne servait à rien de la poster comme ça » a déclaré celui qui avait enflammé le plateau de TPMP il y a quelques semaines.

Brahim Zaibat revient sur son selfie avec J-M Le Pen – Le Petit Journal du 25/01

La date de publication choisie à l’avance

Brahim Zaibat avait finalement révélé pourquoi il avait choisi de publier le selfie en décembre « Personnellement, je ne suis pas du tout politique. J’ai grandi dans les quartiers à Lyon. C’est quelque-chose qui est là depuis très longtemps. Et malheureusement, on est arrivé à un moment très critique. Le FN pouvait passer au pouvoir, pour moi ce n’est pas concevable si on veut garder notre France comme elle est » a déclaré Brahim Zaibat. Et malgré la somme qu’il pourrait devoir payer suite à la demande de Jean-Marie Lepen, il assure « si c’était à refaire, je le referais ».

Crédit photo :