fbpx
Buzz
Partager sur

Le Grand Journal: Stéphane Bern balance sur le programme « il faut du sang neuf »!

Le Grand Journal: Stéphane Bern balance sur le programme « il faut du sang neuf »!

Alors que « Le Grand Journal » va subir de nombreux changements à la rentrée prochaine, Stéphane Bern donne son avis sur ce remaniement

L’avenir de l’émission Le Grand journal s’assombrit de plus en plus. A cause des mauvaises audiences enregistrées cette année, la production a décidé d’opérer un remaniement pour la rentrée prochaine. Ainsi, pas moins de 20 départs ont été annoncés au sein de l’équipe rédactionnelle.

Du coté des chroniqueurs, Natacha Polony avait annoncé son départ de l’émission ainsi que Jean-Michel Aphatie. Plus récemment, Antoine de Caunes a également révélé qu’il quittait Le Grand Journal. L’animateur a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter. Il sera remplacé par l’animatrice Maïtena Biraben.

Le Grand Journal va subir un remaniement

Suite aux nombreux départs, l’émission aura donc le droit à un remaniement comme l’a annoncé Maxime Saada le nouveau directeur général de Canal + : « Maïtena Biraben succède à Antoine de Caunes, autour d’une équipe resserrée, dont vous découvrirez le casting prochainement » a-t-il déclaré.

Contacté par Télé 7 Jours, Stéphane Bern a donné son avis sur les changements à venir au sein du programme de Canal + . Il estime que ces changements sont bénéfiques pour l’évolution du programme : « J’aime beaucoup Antoine, mais le Grand Journal était devenu une production trop lourde, il fallait donner un coup de pieds dans la fourmilière. Les révolutions, c’est bien, de temps en temps il faut du sang neuf. Maïtena est une fille formidable, fraîche et sincère » a-t-il confié à nos confrères.

Les Guignols de l’info restent à l’antenne

L’avenir des Guignols de l’info était également incertain suite à une baisse des audiences. Mais finalement, le programme ne disparaitra pas. Adepte du programme, Stéphane Bern se réjouit que l’émission reste à l’antenne : « Je suis très attaché à « l’esprit Canal », qu’incarnent parfaitement les Guignols. J’y avais ma marionnette, qui était parfois vache avec moi, mais elle me faisait beaucoup rire. J’aurais été scandalisé que ça s’arrête »a-t-il déclaré.

Crédit Photo : franceinter.fr