fbpx
Buzz
Partager sur

Le Grand journal: Mathieu Madénian ridiculise le livre de Nicolas Sarkozy !

Le Grand journal: Mathieu Madénian ridiculise le livre de Nicolas Sarkozy !

Alors qu'il était invité dans Le Grand Journal, Mathieu Madénian a ridiculisé le livre de Nicolas Sarkozy

Invité dans Le Grand Journal, l’humoriste Mathieu Madénian a taclé Nicolas Sarkozy à l’occasion de la sortie de son nouveau livre, La France pour la vie. Paru ce lundi dans les librairies, le livre de Nicolas Sarkozy ne fait pas l’unanimité.

Après avoir été taclé par Jean-Jacques Bourdin, c’est Mathieu Madénian qui s’en est pris à l’ouvrage de l’ancien président. Un ouvrage qui fait beaucoup parler, puisque l’ancien Président de la République y fait son mea-culpa, et revient sans tabou sur ses cinq ans de mandat, ainsi que sa défaite, face à François Hollande, en 2012.

Mathieu Madénian balance sur Nicolas Sarkozy dans Le Grand Journal

Dans ce livre, Nicolas Sarkozy fait quelques confidences. Et ces confessions font rire quelques uns. C’est le cas de Mathieu Madénian, qui a profité de la présence de Luc Chatel sur le plateau du Grand Journal de Canal+ pour venir faire un happening, et se moquer du président des Républicains.

« Alors, je résume le livre : en gros, c’est le mea-culpa de toutes les conneries faites par Nicolas Sarkozy pendant cinq ans. Alors bien sûr, il y aura un tome 2, un tome 3 et un tome 4… » a-t-il commencé, sous les rires du public et le regard gêné de l’ancien ministre de l’Education Nationale.


Mathieu Madénian se moque du livre de Nicolas… par closer

« Il aurait au moins pu nous l’offrir »

Et pour Mathieu Madénian, Nicolas Sarkozy garde un certaine rancune contre les Français « En fait, il nous en veut un petit peu de ne pas avoir voté pour lui en 2012 mais là, il nous laisse une seconde chance » a-t-il continué sur le plateau du Petit Journal. Avant d’attaquer une dernière fois Nicolas Sarkozy, sur le prix du bouquin : « Sachant que son quinquennat a coûté à la France 500 milliards d’euros, il aurait au moins pu nous l’offrir » a-t-il balancé dans le Grand Journal.

Crédit Photo : entrevue.fr