fbpx
Buzz
Partager sur

Le Grand Journal: Edouard Baer très gêné par une transition de Maïtena Biraben !

Le Grand Journal- Edouard Baer très gêné par une transition de Maïtena Biraben

Lors de son passage dans le Grand Journal, Edouard Baer s'est montré très gêné par une transition réalisée par Maïtena Biraben

Invité dans Le Grand Journal pour parler de leur dernier film, Edouard Baer et Sandrine Kimberlain se sont retrouvés entourés de Luc Chatel et de Yann, un militant anonyme de No border, une organisation pro-migrants d’extrême-gauche. Et Edouard Baer a été très gêné par la façon dont Maïtena Biraben a annoncé ses invités.

Edouard Baer gêné dans Le Grand Journal

Alors que Luc Chatel et Yann, le militant de No Border, ont longuement évoqué la crise des migrants à Calais après les incidents du week-end dernier, Maïtena Biraben a ensuite demandé à Sandrine Kiberlain son avis sur les violences de samedi dernier « Alors là… Je n’ai pas envie de me prononcer là-dessus. C’est trop sensible » a confié l’actrice. Après une dernière intervention du militant No border et les critiques de Mathieu Madénian sur le livre de Nicolas Sarkozy, Maîtena Biraben a clos le sujet en évoquant les suites judiciaires des évènements de samedi.

Elle a ensuite enchaîné comme elle a pu avec le film d’Edouard Baer et Sandrine Kimberlain en lançant immédiatement après : « Vous demandiez, Luc Chatel, quand sortait le film de vos voisins. Ca sera mercredi prochain sur les écrans. Edouard Baer et Sandrine Kiberlain dans ‘Encore heureux’ de Benoît Graffin ». Une transition qui a fait grincer des dents les deux acteurs « C’est un enchaînement remarquable. Non mais vous vous rendez compte ? » a ainsi ironisé Edouard Baer. « C’est la vie ! » a rétorqué Maïtena Biraben. « Non, la vie c’est une séparation des choses. Tout n’est pas imbriqué dans la vie. On ne peut pas tout traiter de la même façon. Je suis un peu gêné, je vous le dis franchement » a-t-il confié dans le Grand journal, l’émission qui a été taclée par les chroniqueurs de C à Vous.

Edouard Baer livre son ressenti sur le sujet dans Le Grand Journal

L’acteur de Mensonges et trahison a ensuite livré une réflexion plus générale sur le sujet : « Je trouve par exemple qu’il faut aider l’époque. Je trouve que les hommes politiques doivent nous aider avec moins de communicants. Et de notre côté : mettre un peu moins de dérision. Je trouve qu’il ne faut pas recevoir les politiques avec autant de dérision », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter « Moins de communication, moins de dérision, plus de lien d’homme à homme » a finalement résumé l’acteur quelques instants plus tard.

Crédit Photo : 20minutes.fr