Buzz
Partager sur

Karine Le Marchand soutient les Gilets Jaunes et comprend leur colère !

Karine Le Marchand: Son avis sur le mouvement des Gilets Jaunes !
Partage
Partager sur Facebook

Ce mardi, Karine Le Marchand était invitée dans "Buzz TV". La présentatrice d'M6 a tenu à donner son avis sur les Gilets Jaunes...

On ne parle plus que d’eux. Les Gilets Jaunes se multiplient, et comptent bien se faire entendre. Chacun a donc un avis bien tranché sur le mouvement. Journalistes, animateurs et célébrités se prononcent. Ainsi, ce matin, Karine Le Marchand avait elle aussi son mot à dire sur le plateau de « Buzz TV »…

MCE vous en dit plus !

Karine Le Marchand a son mot à dire sur les Gilets Jaunes !

Ce mardi matin, Karine Le Marchand se trouvait donc sur le plateau de Buzz TV », initialement pour parler de sa nouvelle émission « Une ambition intime ». Celle-ci débutera ce samedi 8 Décembre. Mais très vite, un autre sujet a envahi la discussion : les Gilets Jaunes. L’animatrice a ainsi tenté d’expliquer ce mouvement…

« J’ai toujours été persuadée qu’on ne dirige pas la France de façon anodine selon tel ou tel caractère. Peut-être que les traits de caractère qui ont fait élire Emmanuel Macron, aujourd’hui lui sont reprochés. Au-delà de l’aspect financier dont les Français souffrent, je crois qu’on lui reproche, une attitude, une arrogance, un certain mépris, la figure paternaliste », a-t-elle ainsi déclaré.

Karine Le Marchand défend donc les motivations Gilets Jaunes. « Les Français ont besoin d’être entendus, compris et aimés. Quand tu trimes toute la journée pour gagner 1600 euros par mois, tu as besoin de temps en temps qu’on te caresse la tête en disant ‘(…)tu contribues à l’effort national’ », a-t-elle ainsi poursuivi.

Elle défend les agriculteurs…

La belle animatrice se sent particulièrement touchée par la situation des agriculteurs. En effet, ce mardi après-midi, elle se rendra donc à l’Assemblée Nationale pour dénoncer et pointer du doigts les mauvaises conditions dans lesquelles cette progression s’exerce en France. « Il s’agit d’une rencontre informelle. Je crois que les députés ont besoin d’avoir quelqu’un qui est vraiment sur le terrain », a ainsi expliqué Karine Le Marchand.

« Ces gens travaillent 7 jours sur 7, 18 heures par jour, et moi, j’en connais combien qui, à cause de leur remboursement, ne se payent que 500 euros par mois. Ce métier n’est pas valorisé. », a-t-elle conclu. Karine Le Marchand se sent-elle aussi proche des agriculteurs grâce à « L’amour est dans le pré » ? Possible. En tous cas, on approuve sa démarche…