fbpx
Buzz
Partager sur

Le Grand Journal: Canal+ reconnaît que les audiences sont « catastrophiques » !

Le Grand Journal: Canal+ reconnaît que les audiences sont « catastrophiques » !

Alors que l'émission « Le Grand Journal » réalise des mauvaises audiences depuis son retour, le groupe Canal+ tente d'opérer des ajustements au programme

Le Grand Journal est de retour depuis le 7 septembre dernier. Et le programme de Canal+ enregistre de très mauvaises audiences. En effet, malgré une restructuration en profondeur orchestrée par Vincent Bolloré qui va s’expliquer devant le CSA, l’émission arrive difficilement a attirer des téléspectateurs. Pourtant, la production avait misé sur de nombreuses nouveautés, Maïténa Biraben a remplacé Antoine de Caunes à la présentation et il y a eu de nombreux départs au sein de l’équipe rédactionnelle.

Des audiences basses pour Le Grand Journal

L’émission quotidienne de début de soirée de Canal+, désormais présentée, depuis début septembre, par Maïténa Biraben, a réuni seulement 562 000 personnes mercredi 23 septembre 2015. Certes, il ne s’agit pas du plus bas score en nombre de téléspectateurs. Sur ce plan, le fond a été touché le 18 septembre dernier, avec 546 000 paires d’yeux devant leur poste. Mais en part de marché, c’est le plus mauvais résultat affiché par l’émission depuis sa relance en septembre dernier.

Au sein de Canal+, on juge ces audiences « catastrophiques ». Pourtant, la direction de la chaîne veut « donner du temps » à Maïténa Biraben. Ce n’est pas forcément le cas des chroniqueurs qui sont vivement critiqués et risque d’être rapidement mis de coté par la production. Mais alors quelle sera l’avenir du Grand Journal ? Des ajustements sont-ils prévus ?

Le production prévoit des ajustements

Afin de palier à ce manque d’audience, des ajustements vont être mis en place très prochainement dans le programme. En effet, deux pastilles, Mash up et Super bien, ont été mises à l’antenne lundi 21 septembre afin de booster les audiences de l’émission. Mais à Canal+, on reconnait volontiers que « tout est à reconstruire et qu’il faut un peu de temps pour que l’alchimie entre les chroniqueurs prenne.» Espérons que cette alchimie démarre très vite car l’émission court visiblement à sa perte…

Crédit Photo : lexpress.fr