fbpx
Buzz
Partager sur

France 2: Philippe Verdier, Mister Météo, écarté de l’antenne !

France 2: Philippe Verdier, Mister Météo, écarté de l’antenne !

Philippe Verdier, le présentateur météo, de France 2 a été écarté de l'antenne suite à l'écriture de son livre

C’est une nouvelle qui a fait beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux. Philippe Verdier, mister météo, a été écarté de l’antenne de France 2. En effet, le journaliste ne présentera plus la météo pour le moment. L’animateur a d’ailleurs assuré que sa chaîne ne lui a pas demandé de ne pas reprendre son poste pour l’instant.

Contacté par Pure Médias, France Télé­vi­sions, dont les journalistes reporters d’images souhaitent faire grève, s’était refusé à commen­ter le sujet : « quelques jours de congés » pour faire la promo­tion de son livre. Toutefois, le présentateur météo a démenti cette information hier soir sur RTL : « C’est faux, j’étais en congés pendant la sortie du livre, jusqu’à vendredi dernier. Norma­le­ment, je devrais être à l’antenne depuis lundi, a-t-il expliqué. Je suis très choqué par ce qu’il se passe. Ça me touche beau­coup. Ce n’est pas une déci­sion de ma part. » Ainsi, le présentateur météo a choisi de s’exprimer sur cette destitution : « J’ai reçu un courrier qui me demande de ne pas venir » a-t-il raconté sur RTL.

Le mister météo de France 2 mis à pied

S’il n’a pas souhaité détailler le contenu de cette lettre, le présen­ta­teur de la météo a résumé les griefs de son employeur et surtout de ceux qui l’ont critiqué ces dernières semaines : « On me reproche ma liberté d’expres­sion »a-t-il expliqué. « Je suis sali et attaqué dans mon métier et je ne suis pas sûr de conti­nuer à le faire demain ou dans les prochaines années. J’ai écrit « Quand j’aurai écrit ce livre, je devien­drai un paria ». Je pense que j’avais prévu une partie des événe­ments tels qu’ils se déroulent. »

Le présentateur météo ne sait donc pas si il pourra revenir à l’antenne prochainement :« Je ne connais pas l’essentiel des raisons et la durée de cette déci­sion » a-t-il révélé. Et il redoute notamment un licenciement : « Il y a un doute », a-t-il confié sur RTL. Mais Philippe Verdier, lui, souhait réintégrer France Télévisions au plus vite : « C’est mon travail, je le fais depuis 20 ans. Je veux retour­ner voir les télé­spec­ta­teurs pour faire mon métier, qui est de présen­ter de la météo et de parler du climat. Effec­ti­ve­ment, là, j’ai peut-être fran­chi une ligne jaune aux yeux de certains déci­deurs…» a-t-il déclaré à nos confrères.

Crédit Photo : gqmagazine.fr