Buzz
Partager sur

Enora Malagré candidate dans Danse avec les stars 9 si Camille Combal est l’animateur !

Enora Malagré candidate dans Danse avec les stars 9 si Camille Combal est l’animateur !
Partager
Partager sur Facebook

L’ancienne chroniqueuse de TPMP, Enora Malagré a révélé que si Camille Combal devient le nouvel animateur de Danse avec les stars, elle pourrait y participer !

Enora Malagré a confié que l’émission Danse avec les stars ne l’avait jamais contacté pour y participer. Une déception pour la jeune femme. Pourtant elle a révélé que si son ancien collègue, Camille Combal, animait le programme, elle pourrait bien y participer ! Reste encore à savoir si l’ancien chroniqueur de TPMP sera le nouveau présentateur de Danse avec les stars saison 9 !

Enora Malagré bientôt dans Danse avec les stars 9 ?

Alors que Camille Combal a décidé de quitter le groupe Canal+, TF1 a immédiatement sauté sur l’occasion afin de récupérer le jeune homme. Il aura même reçu une proposition pour un poste en tant que co-animateur dans Danse avec les stars 9. Dans une interview accordée au site Belge TéléPro, Enora Malagré a fait quelques confidences.

L’ancienne chroniqueuse de TPMP a expliqué : « Ils ne m’ont jamais appelé. Je crois qu’ils ne m’aiment pas trop. S’ils m’appellent et que c’est Camille Combal qui l’anime, j’y réfléchirai à deux fois ! » Alors Enora Malagré, bientôt la nouvelle candidate de l’émission ? Affaire à suire !

Enora Malagré va créer un site internet

Enora Malagré et Justine Fraioli ont aussi décidé de se lancer dans un nouveau projet. En effet, les deux femmes vont lancer « Women Trend Family » (WTF). Ce nouveau média sera à 100% dédié aux femmes. Il se basera sur la vidéo du type Brut. Avec ce nouveau média, elles envisagent de redonner la parole à n’importe quelles femmes sur des sujets essentiels et importants pour notre société !

Enora Malagré a aussi expliqué : « Contrairement à un site comme auféminin, c’est un peu plus engagé et un peu plus ludique. Ça nous ressemble. Justine a interviewé la ministre chargée de l’Enseignement supérieur [Frédérique Vidal, ndlr] et moi une femme yéménite. »

Avant d’ajouter aussi : « Et le lendemain, je me colle des électrodes sur la peau et Justine va se faire épiler les sourcils. Parce que c’est ça les femmes : à la fois un cerveau bien fait et des sourcils nickels. »