fbpx
Buzz
Partager sur

Dossier Tabou: Bernard de la Villardière fume un joint avant de prendre le volant

Dossier Tabou: Bernard de la Villardière fume un joint avant de prendre le volant

Bernard de la Villardière fait à nouveau parler de lui avec son nouveau documentaire. On peut l'y voir fumer un joint avant de prendre le volant.

Le deuxième numéro de « Dossier Tabou » sera diffusé ce lundi 27 mars sur M6. Bernard de la Villardière y fume un joint avant de prendre le volant. Une séquence qui fait beaucoup parler d’elle.

Après son joint, Bernard de la Villardière ressent « une petite ivresse »…

Ce lundi 27 mars, Bernard de la Villardière diffuse sur M6 un nouveau numéro de « Dossier Tabou ». Ce dernier fait déjà parler de lui. Au programme? La drogue. Dans une première séquence dévoilée, il découvre le « poste de travail » d’un dealer. Ce dernier était situé dans le hall d’un immeuble à Sevran. Le journaliste a ainsi été choqué par la manière décomplexée dont cela se passait. « Crack : 1 gramme, 100 euros. Héroïne : 10 ou 15 euros. », disait une pancarte. Un peu plus tard, il décide de donner de sa personne en fumant son premier joint avant de prendre le volant. Une expérience encadrée par un accompagnateur près à intervenir en cas de problème. Cette dernière a été réalisée à Trappes (Yvelines).
Ce dernier était ainsi invité a faire partager ses impressions après son joint et avant de prendre le volant. [Je ressens] « une petite ivresse, une petite euh… oui aussi et puis là j’ai très très envie de monter de faire un tour de circuit à toute allure, ça m’excite beaucoup ».

Enora Malagré avait été outrée par son dernier documentaire

Si Bernard de la Villardière était ivre de son joint, Enora Malagré était elle ivre de colère contre son dernier documentaire. Le premier numéro de « Dossier Tabou » avait comme sujet l’Islam en France. « Moi je suis ivre de colère contre ce documentaire. Et aussi j’aimerais que Bernard de la Villardière foute la paix aux musulmans de France maintenant. Arrête de les caricaturer, parce que le jugement justement il nait dans son écriture journalistique, je ne suis pas la seule à le penser. Ça devient de l’acharnement, il va donc falloir que ça s’arrête (…) Foutez la paix aux musulmans ». Une déclaration à l’origine d’un clash entre les deux journalistes qui était allé très loin. Son nouveau documentaire suscitera t-il aussi les mêmes passions de la part de la presse et de la télévision?