fbpx
Buzz
Partager sur

Christine Kelly (TPMP) clashe la créatrice de #Balancetonporc !

Christine Kelly (TPMP) clashe la créatrice du mouvement #Balancetonporc !

Christine Kelly de TPMP attaque directement la créatrice du mouvement #Balancetonporc en direct sur le plateau de Pascal Praud !

En direct sur le plateau de CNews Pascal Braud questionne l’ex membre du CSA et chroniqueuse de TPMP, Christine Kelly sur le procès d’Eric Brion. L’homme accusé par Sandra Muller, la créatrice de #Balancetonporc, d’harcèlement sexuel. Une affaire hors du commun a vu le jour en France après les annonces de l’affaire Wenstein aux États-Unis.

Eric Brion avait envoyé un message à Sandra Muller. Un message que la jeune femme postait sur Twitter par la suite. « Tu as des gros seins. Tu es mon type de femme. Je vais te faire jouir toute la nuit » Mais mercredi 29 mai, Sandra Muller était présente devant la cour de justice pour diffamation. En effet, l’homme l’accuse d’être « une menteuse » et ajoute qu’elle n’a « jamais été harcelée. Elle a été draguée lourdement peut-être, et encore. »

Christine Kelly de TPMP attaque Sandra Muller

« Il a dit ça une fois » déclare Christine Kelly sur le plateau de CNews, en parlant du message reçu par Sandra Muller. Pour l’ex membre du CSA un seul message « n’est donc pas du harcèlement ».

La chroniqueuse de Touche pas à mon poste soutient aussi Eric Brion. Mais aussi ses déclarations. En effet, l’homme était le patron de Sandra Muller. Et Christine Kelly qualifie plus son comportement comme « lourdingue » au niveau de la drague qu’un cas d’harcèlement.

« Je suis désolée, mais là, ça fait tout de même vraiment mal aux vraies victimes. On n’est pas dans l’affaire Harvey Weinstein. Eric Brion, il a violé qui ? » ajoute-t-elle. « Il faut rééquilibrer les choses parce que les vraies victimes sont en train de souffrir derrière un procès pareil. ».

Christine Kelly conclue cette discussion sur le plateau de Pascal Braud en décrivant le comportement de Sandra Muller comme « un lourd dérapage ». Donc, le point de vue de Christine Kelly est aussi bel et bien clair.