fbpx
Buzz
Partager sur

Christian Quesada, harcelé et insulté: il vit un véritable calvaire en prison !

Christian Quesada: Les confidences terribles d'une ancienne maîtresse !
Partager
Partager sur Facebook

Christian Quesada est en prison depuis la fin du mois de Mars. L'ancien champion des 12 coups de midi y vivrait un véritable enfer.

L’affaire Christian Quesada fait les gros titres depuis la fin du mois de Mars. En effet, l’ancien champion des 12 coups de midi passe désormais ces jours en prison. Rappelons l’affaire. Le 27 mars dernier il était arrêté et placé en prison La cause ? L’homme détenait des images pédopornographiques.  De plus, plusieurs témoignages l’accusent de « corruption de mineur ».

Une affaire qui survient alors que Christian Quesada avait ému la France entière. En effet, il était le surdoué de l’émission de Jean-Luc Reichmann. À lui seul il détenait tous les records du show tv !

Mais depuis, tous se sont retournés contre lui. Notamment, Jean-Luc Reichmann qui ne cautionne pas les actes de son ancien candidat. Il avait même déclaré: «  Et peut-être même que je m’en serais occupé moi-même de ce mec parce que ce sont des choses insupportables pour moi »

Christian Quesada: Un détenu témoigne de l’état de Christian Quesada !

En prison depuis un peu plus d’un mois, Christian Quesada vivrait très mal cette descente aux enfers. Ce n’est autre qu’un détenu de la prison à la prison de Bourg-en-Bresse qui a témoigné de son état.

C’est le documentaire Christian Quesada, du rêve au cauchemar qui a diffusé ce témoignage. L’annonce du documentaire  avait fait polémique. Patrick témoigne: Honnêtement, il déprime beaucoup. Il a honte de ce qu’il a fait. Il prend son traitement, déjà d’une. Un traitement pour être K.O., il prend des cachets genre Seresta .

Mais le quotidien de l’homme ne s’arrête pas là. « Il veut presque se mettre la corde au cou, il est en dépression en fait ». Dans la prison tout le monde connait son histoire. Par conséquent, comme l’explique Patrick cela ne l’aide pas. « C’est l’une des prisons les plus violentes. Et franchement, il se fait insulter tous les jours ».

Les gardiens mettent l’homme à l’écart pour sa sécurité. En effet, Patrick raconte : « Franchement s’il avait été avec nous, il ne pourrait plus parler de sa vie. Il est foutu, il est cuit. Nous on est 80 en promenade, lui il est tout seul, il est mort ».