Buzz
Partager sur

Charlie Hebdo: les terribles confidences de la dessinatrice Coco !

Charlie Hebdo: les terribles confidences de la dessinatrice Coco !
Partager
Partager sur Facebook

Après l'ex-compagne de Charb, la dessinatrice Coco a fait des confidences sur les attentats de Charlie Hebdo

Le 7 janvier dernier, la rédaction de Charlie Hebdo était décimée. De terribles attentas ont frappé les dessinateurs. Et afin de rendre hommage à ce terrible évènements, un journal spécial a été réalisé et sortira jeudi prochain. Intitulé Tout est pardonné, on retrouvera les dessins des dessinateurs dans cet ouvrage. Un ultime hommage aux personnalités disparus. Et après les confidences de l’ex-compagne Charb sur les attentas, c’est au tour de Coco, dessinatrice pour Charlie Hebdo, qui a fait de terribles révélations.

un album pour Charlie Hebdo

Près de dix mois après l’attentat et après une Une qui a fait polémique il y a quelque semaines, le journal satirique sort jeudi son album annuel Tout est pardonné qui rassemble de nombreux dessins dessins. « Il faut réaliser que c’est la dernière fois qu’on les verra dans un album annuel de Charlie » rappelle la dessinatrice Corinne Rey, dite Coco dans un entretien accordé à nos confrères de BFM TV. Avant d’ajouter : « Il y a quelque chose d’assez fort là-dedans »

Alors que les dessinateurs ont quitté les bureaux de libération, ils se sont installés dans de nouveaux locaux qui sont restés secrets pour des raisons de sécurité. Toutefois, le journal a surtout était marqué par les nombreux départs.

« C’est l’équipe de dessinateurs qui nous fait un peu défaut »

Après le dessinateur Luz, c’est au tour de l’urgentiste Patrick Pelloux d’annoncer son départ. En ce qui concerne, Corinne Rey elle n’est pas prête de quitter le journal : « J’ai mille raisons de continuer Charlie », avoue-t-elle avant d’évoquer le nouveau directeur de la rédaction de Charlie Hebdo qui a succédé à Charb. « J’ai une grande admiration pour Riss qui est mon collègue mais qui est aussi quelqu’un de très fort, que j’ai vu le 7 janvier à terre mais toujours résistant. »

Coco ne souhaite pas révéler les évènements du 7 janvier

Pour l’instant, elle ne veut pas révélé ce qu’il s’est passé le 7 janvier dernier :« Je ne raconterai jamais frontalement ce que j’ai vu, ce que j’ai ressenti. J’ai trop de pudeur pour ça. J’ai trop de respect pour eux. J’ai trop de respect pour moi aussi. »

Crdéit Photo : dedicacedebd.blogspot.com