Buzz
Partager sur

Camille Combal: pourquoi l’animateur est d’ores et déjà indispensable pour TF1

Partage
Partager sur Facebook

L’ex-trublion de C8 est désormais la nouvelle mascotte de la première chaîne d’Europe. Mais quel est donc le secret de Camille Combal ?

Il ne présente Danse avec stars que depuis quelques mois et pourtant. On jurerait que l’émission ne peut déjà plus tourner sans lui. C’est un fait : Camille Combal s’est imposé sur TF1 avec une aisance déconcertante. Un joli pari relevé et qui n’avait pourtant rien de gagné d’avance. Car si l’homme a de la bouteille, il ne nous a pas toujours fait connaître l’ivresse. Et restait, pour nombre de spectateurs, le sempiternel bras droit d’un certain Cyril Hanouna. Incapable de fonctionner à mille lieues de son univers quelque peu « pipi caca ». Retour sur un transfuge réussi, n’en déplaise à ses détracteurs.

Camille Combal, un amoureux des médias

Sans doute faudrait-il débuter en rappelant que le brun avait une carrière bien avant l’ère Hanouna. Aussi, son visage squatte la petite lucarne depuis déjà une décennie ! C’est que Camille Combal est ce qu’on appelle un enfant de la télé. Presque littéralement, puisque il avouera vite avoir grandi avec les émissions d’Arthur. Amoureux des médias, il débute chez Fun Radio.

Il enchaîne dans la matinale de NRJ, avant de s’essayer sur Canal + puis W9. Sur la petite sœur de M6, il fait ses gammes sur des programmes comme Plus vite que la musique ou AZAP. Même si, il faut bien le reconnaître, c’est en 2012 qu’il explose véritablement avec la reprise sur (feu) D8 d’une certaine… Touche pas à mon poste.

Camille Combal, fleuron de C8

À ses balbutiements, le trentenaire se contente d’une chronique humoristique où il revisite les meilleurs moments du PAF. Si celle-ci pouvait faire doublon avec celle de son collègue Bertrand Chameroy, il n’en sera finalement rien. Très vite, le premier se distingue, se voulant plus drôle, plus piquant, et sans doute plus potache aussi. Sa force étant aussi de proposer des gimmicks réguliers, des réunions entre lui et les fanzouzes. Comme par exemple la très efficace séquence « Il en pense quoi ton frère ? ». Où un journaliste s’amuse à interroger des passants innocents dans la rue. Quand surgit sans crier gare, habillé et coiffé exactement comme eux, Camille Combal.

Autre illustration, même succès, sa version des aventures de l’inspecteur Derrick. L’ami Combal s’amuse à redoubler les meilleures (ou pires ?) scènes du feuilleton avec un accent coupé au couteau. C’est, encore une fois, assez régressif et pourtant. Il est difficile, même pour le plus bourgeois d’entre nous, de ne pas esquisser un sourire devant ses relectures.

Aussi peu innovantes soient ces propositions, elles deviennent rapidement les plus populaire et attendues de TPMP. Sentant l’énorme potentiel de son poulain, Cyril Hanouna lui confie très vite d’autres émissions comme « Le poste de surveillance de Camille Combal » ou « Il en pense quoi Camille ? ». L’idylle professionnelle entre les deux acteurs médiatiques semblait alors au beau fixe à la télévison… jusqu’à l’annonce d’un départ du protégé pour la première chaîne d’Europe. À noter qu’en dépit des rumeurs persistantes, il est fort peu probable que les deux larrons soient terriblement en froid. Féru de travail, Camille Combat anime encore tous les matins de la matinale de Virgin Tonic, produite par H20 production. Qui n’est autre que la boîte de Baba !

Camille Combal, comme un poisson dans l’eau du bocal de TF1

Mais revenons du côté cathodique. S’il rejoint TF1 pour d’autres projets, c’est donc avec l’emblématique Danse avec les stars qu’il ouvre le bal. Exit, le costume de petit clown de service. Ici, le barbu joue les chefs d’orchestre, passe les plats, entre sérieux et taquinerie. Et force est de constater qu’il le fait plutôt bien, apportant comme un vent de fraîcheur aux danses de salon. Nous faisant oublier la présentation très datée de Vincent Cerutti. Ou la plus malaisante prestation de Laurent Ournac. (L’une des pires erreurs de casting de l’histoire du PAF si vous voulez l’avis de l’auteure de ces lignes).

Auprès du jury et de sa nouvelle comparse, Karine Ferri, l’as du divertissement est déjà comme un poisson dans l’eau. Et n’a pas hésité à montrer une solidarité sans faille envers cette dernière quand elle fut prise pour cible par Touche pas à mon poste. Les chroniqueurs trouvant de bon goût d’appeler la jeune femme « Karine Ferrien ». Commentant tranquillement ses photos dénudées (sic). Bref, Camille Combal a prouvé sa loyauté, et qu’il avait définitivement choisi son camp. Le genre de fidèle petit soldat que TF1 compte bien choyer comme jaja, et on comprend plutôt pourquoi !

Preuve en est, deux programmes phares vont bientôt lui être confiés. La classique et adoré « Qui veut gagner des millions ? » tout d’abord. Ainsi que l’adaptation française du « Carpool Karaoke », où il interviewera des artistes dans une voiture tout en chantant leurs plus célèbres hits. Quant au jeu de culture générale, il se murmure que Jean-Pierre Foucault himself aurait demandé à ce que Combal reprenne le flambeau. What else ?

Mélissa Chevreuil