fbpx
Buzz
Partager sur

C à Vous: Patrick Sébastien tacle Yann Moix après leur clash dans ONPC !

C à Vous: Patrick Sébastien tacle Yann Moix après leur clash dans ONPC !

Patrick Sébastien n'a toujours pas digéré son clash avec Yann Moix dans On n'est pas couché. L'animateur de France 2 tacle le chroniqueur dans C à Vous.

Lors de son passage dans ONPC, le présentateur a échangé quelques paroles rudes avec Yann Moix. Trois semaines après, Patrick Sébastien a réagit dans C à Vous à cet échange musclé.

Clash dans ONPC

Le samedi 2 avril dernier, un clash a eu lieu entre Patrick Sébastien et Yann Moix dans ONPC. Le chroniqueur de Laurent Ruquier a tenu des propos très violents, allant jusqu’à employer le mot « salaud ». L’animateur du Plus Grand Cabaret était venu sur le plateau d’ONPC pour présenter son livre Le Vrai Goût des tomates mûres. L’un des passages du bouquin a provoqué le débat entre les deux hommes, qui ne partageaient pas le même point de vue. Il y a six jours de cela, Patrick Sébastien postait une vidéo sur Youtube dans laquelle il taclait déjà l’émission de France 2, en proclamant que sa venue était un « traquenard bien préparé ». Trois semaines après les faits, le présentateur des Années Bonheur ne semble toujours pas avoir digéré sa venue sur le plateau de France 2.

Explications dans C à Vous

Invité sur France 5 dans C à Vous, Patrick Sébastien a taclé une nouvelle fois son adversaire sur le plateau d’Anne-Sophie Lapix. Il est revenu sur le sujet qui était au cœur de l’échange des deux hommes: « il y a quelque chose qui me dérange dans le discours de Yann Moix, c’est que je me suis fait traiter de salaud, alors qu’il y a 5-6 ans de ça, il était en invité chez Ruquier pour défendre bec et ongle Roman Polanski qui avait été condamné pour avoir violé, sodomisé et drogué une petite de 13 ans, en disant ‘bon, ben lui, c’est un génie’ ». L’animateur de France 2 s’est même amusé à évoquer ses autres passages dans On n’est pas couché, profitant de la présence d’Aymeric Caron: « Je suis content de vous voir Aymeric. Non parce que quand je suis allé chez Ruquier, j’ai eu à peu près tout le monde (…) et bah c’était mieux avant ».