fbpx
Buzz
Partager sur

C à Vous: Eric et Ramzy mettent fin à la polémique « Saint-Nazaire » !

C à Vous: Eric et Ramzy mettent fin à la polémique « Saint-Nazaire » !

Hier, dans C à Vous, le duo Eric et Ramzy a tenu s’exprimer pour mettre un terme au buzz crée autour de leur blague autour de la ville de Saint-Nazaire.

Depuis quelques jours, Éric et Ramzy font plus parler d’eux pour leurs propos tenus sur la ville de Saint-Nazaire que pour la promotion de leur film « La Tour 2 Contrôle Infernale ». En effet, ils avaient critiqué avec humour la ville dans Le Petit Journal de Canal+, ce qui avait provoqué un bon nombre de réactions sur Twitter. Et notamment celle de la ville de Saint-Nazaire qui avait réagit assez rapidement.

Éric et Ramzy s’étaient déjà excusés sur Facebook !

En promotion dans l’émission d’Anne-Sophie Lapix, C à Vous, les deux comiques ont été amenés à reparler de cette polémique qu’eux-mêmes n’ont pas comprise: « C’était une vanne. On aurait pu le dire sur n’importe quelle ville où on venait » a affirmé Ramzy Bédia. Leur réponse est simple: ils ont juste voulu blaguer, c’était juste du second degré, tout simplement. Le duo a été surpris que ce qui penser être de l’humour fasse autant parler.

Eric Judor dans C à Vous: « Ca s’appelle caricaturer une ville »

Éric et Ramzy avaient parlé d’une ville « horrible »et « dégueulasse » à propos de Saint-Nazaire. « C’est une blague. Ça s’appelle caricaturer une ville. Alors on n’a pas le droit de caricaturer ? », a directement demandé Eric Judor aux personnes autour de la table de C à Vous, puis il a continué, « On est descendu dans la rue pour manifester et dire qu’on avait le droit de caricaturer », en référence aux attentats de Charlie Hebdo. Des explications sans détour qui ont le mérite d’être claires. Éric et Ramzy veulent mettre un point final à cette polémique.
Enfin, pour finir et clore le débat l’équipe de C à Vous leur a demandé d’à nouveau ironiser sur la ville de Saint-Nazaire en reprenant la voix off du clip officiel de la ville à la sauce Éric et Ramzy.

Crédit vidéo : PureMédias

M. P