fbpx
Buzz
Partager sur

BTP: « On a eu le 13e mois, on peut continuer la grève », les propos d’une intervenante choquent !

BTP:

Jeudi soir dans BTP, Cyril Hanouna a donné la parole à une conductrice de métro RATP dont les propos ont choqué les internautes !

Ce jeudi 5 décembre, bon nombre d’internautes ont été choqués devant les propos d’une conductrice de métro RATP. Invitée de BTP, Irène ne semble pas avoir pesé ses mots ! On vous explique !

Encore une fois Cyril Hanouna a fait une émission à thème sur l’actualité. Donc après les Gilets jaunes, il a accueilli des français en colère sur son plateau ce jeudi 5 décembre. Alors que France 2 aussi organisait une soirée débat pour parler de la grève générale contre la réforme des retraites. On se demande d’ailleurs qui a eu le plus d’audience ! Jean-Baptiste Djebbari était le grand invité de la soirée, le secrétaire d’État chargé des transports auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire jouait la défense du gouvernement.

Face à lui, des personnes hostiles à la nouvelle réforme et issue de divers milieux pro. (cheminot, professeur, sapeur-pompier, infirmière…). La première à prendre la parole était donc Irène conductrice de métro à la RATP. Cette jeune mère célibataire qui touche entre 1800 à 1900 euros net par mois primes comprises a choqué la toile par ses propos dans BTP !

BTP : Les propos de cette conductrice RATP au sujet de la grève sont choquants !

« Quand je suis en vacances, que je suis malade ou que mes enfants sont malades, je n’ai pas ces primes-là, faut pas l’oublier ! ». explique Irène en expliquant qu’avec « 1600 euros, aujourd’hui, en France, on ne s’en sort pas ! ». Autant vous dire que ces quelques mots ont fait bondir les internautes, qui pour la plupart ne gagnent pas autant.  D’autant plus qu’a la fin elle se dit prête à poursuivre la grève jusqu’au « retrait total de cette réforme » pour une raison très étonnante dans BTP.

En effet, la conductrice avance une explication plutôt limite dans Balance Ton Post. « Nous, on a eu notre treizième mois. On peut continuer [la grève] facilement jusqu’à la fin de l’année. »déclare t-elle. Cette dernière phrase a eu l’effet d’une bombe sur les réseaux, notamment sur Twitter ! « Ils sont où les vrais gens qui galèrent avec 1200 € par mois ? », ou encore « Nous on a eu notre 13e mois donc on peut aller jusqu’à la fin de l’année’ Belle mentalité, l’égoïsme dans toute sa splendeur ». Pouvait-on lire sur Twitter suite à l’émission BTP.