Buzz
Partager sur

Balance ton post: Éric Naulleau explique pourquoi il a rejoint l’équipe de C8

Balance ton post: Éric Naulleau explique pourquoi il a rejoint l'équipe de C8
Partage
Partager sur Facebook

Éric Naulleau explique dans une interview pourquoi il a rejoint l'équipe de Cyril Hanouna sur C8, dans "Balance ton post" !

Il y’a quelques semaines de cela, un nouveau chroniqueur venait compléter l’équipe de « Balance ton post » sur C8. Oui, Éric Naulleau a décidé de rejoindre le clan Cyril Hanouna. Un choix qui a beaucoup étonné le public… Ainsi, dans une interview donnée à Voici, la nouvelle recrue de C8 explique cette décision. Et en profite donc pour lancer des pics à ses ennemis…

MCE vous en dit plus !

Éric Naulleau rejoint le clan de « Balance ton post »: Il explique cette décision !

L’arrivée à laquelle on ne s’attendait pas. Eric Naulleau, le chroniqueur sportif, a donc fait son arrivée dans « Balance ton post », l’émission de C8. Un programme diffusé tous les vendredis sur la chaîne. Et présenté par Cyril Hanouna… Il rejoint ainsi le clan de Baba. Un choix qui a énormément surpris, et qu’il a donc tenu à expliquer.

Ainsi, dans une interview donnée à Voici, il confie : « C’est une proposition amicale que j’ai prise comme un défi. J’ai des atomes crochus avec Hanouna. J’adore son incroyable technique d’animateur. Que voulez-vous, je ne peux pas passer mon temps à m’excuser d’avoir des amitiés éclectiques ! ». On espère que cette nouvelle recrue trouvera vite sa place au sein de l’émission de Cyril Hanouna.

Il profite de cette interview pour lancer des pics…

Éric Naulleau a au passage profité de ces quelques questions pour faire quelques sous-entendus. Oui, le chroniqueurs a donc réussi à placer quelques sous-entendus au sujet de personnes qu’il ne porte pas réellement dans son coeur… « Même Angot n’a pas dû lire tout Angot. C’est très mauvais, tout est nul : le style, le propos. », a-t-il ainsi lancé au sujet de Christine Angot, qui apparait également dans « Balance ton post« .

Frédéric Beigbeder a lui aussi eu droit à un petit pic. « Quand je le croise, on discute et puis, au bout de cinq minutes, on se rappelle qu’on ne s’aime pas, et pourtant on a discuté très agréablement. », a déclaré Éric Naulleau. Décidément, il ne perd pas le Nord !