MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Buzz
Partager sur

Agathe Auproux : Elle critique ouvertement « Zone Interdite » et se fait clasher par les internautes

Agathe Auproux : Elle critique ouvertement « Zone Interdite » et se fait clasher par les internautes
Partage
Partager sur Facebook

Nous la connaissons Agathe Auproux, elle n’a pas sa langue dans la poche et n’hésite pas à protester quand quelque chose ne lui va pas. Sur le plateau de TPMP ou au travers de ses tweets elle s’exprime librement.

Le dernier numéro de « Zone interdite » a créé une vague de désaccord sur twitter. À la suite d’un tweet d’Agathe Auproux chroniqueuse de TPMP les fans et utilisateurs de twitter ont décidé de rétorquer.

Agathe Auproux critique vivement « Zone interdite »

Le dernier numéro de « Zone interdite » a été diffusé dimanche 18 mars dans la soirée sur la chaine M6. Présenté par Ophélie Meunier. Ce numéro intitulé : « Amour, sexe et internet : la révolution des rencontres entre célibataires » n’a pas laissé indifférente Agathe Auproux.

Ainsi,le numéro parlait donc des relations au 21ème siècle en faisant intervenir inconvénients et avantages. Il parlait aussi des applications de rencontres.

Pour Agathe Auproux le Magazine s’est apparenté à une mauvaise réplique de « Tellement Vrai ». « Une catastrophe ce #ZoneInterdite. Ultra daté et caricatural » s’énerve la chroniqueuse.

Les internautes lui ont répondu sans attendre !

C’est de manière très rapide que les internautes sont intervenus. Contre le critique asséné à l’émission ils ont réagi au tweet de manière pas toujours agréable. De plus ils ont notamment accusé Agathe d’avoir émis le tweet non pas personnellement mais suite à une demande.

On peut jauger dans les tweets des internautes une animosité envers la jeune chroniqueuse à laquelle ils reprochent de « critiquer pour critiquer » ou encore le manque de pertinence du tweet.

Ils se sont carrément défoulé contre la jeune Agathe Auproux. « Tes payé pour casser M6 ? »

Ou encore « Dire ce qu’on pense c’est une chose, critiquer juste pour critiquer en est une autre, sauf si ton patron t’a ordonné de le faire, on pourra le vérifier dès demain dans TPMP ».

On attend de voir quelles proportions prendra l’évènement et quelles seront les suites…