fbpx
Buzz
Partager sur

Agathe Auproux (BTP) violemment lynchée suite à ses propos sur l’islamophobie !

Sur Twitter, Agathe Auproux s'est violemment faite lynchée par un internaute suite à ses propos sur l'islamophobie dans BTP !

Ce jeudi 14 novembre, Cyril Hanouna a abordé la marche contre l’islamophobie dans Balance Ton Post (BTP). Et autour de la table, une chroniqueuse a su se démarquer avec ses propos. Il s’agit d’Agathe Auproux. En effet, sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont félicité la jeune femme pour son témoignage. Pour rappel, elle a confié : « Ne retenir que les côtés négatifs de la manifestation c’est de la récupération politique. (…) Les femmes voilées sont stigmatisées. (…) Les musulmans se sentent pointés du doigts« .

Mais comme toujours, certains haters ne se sont pas gênés pour l’attaquer. Un certain Nicos n’a d’ailleurs pas hésité à l’insulter. Ce jeudi 14 novembre, l’internaute a balancé sur son compte Twitter : « Agathe Auproux est vraiment antipathique, une merdeuse, qu’a t-elle fait dans la vie pour avoir une place sur #c8 #btp ?? Cette femme pro-islamisme est un danger pour le pays ! Révoltons nous contre cette donneuse de leçon qui n’a aucune crédibilité. Un tue-l’amour cette garce ».

Agathe Auproux répond aussi à son hater suite à ses insultes sur Twitter

La jeune femme a alors répondu : « Après il y a ça aussi. Donnons la parole à ces anonymes également. Un grand merci à eux de me conforter dans mes positions« . Le tout accompagné d’un émoticonne mort de rire. Une réponse très cash qui ne manquera pas d’être vu par le principal intéressé. Mais ce n’est pas la première fois qu’Agathe Auproux reçoit ce genre de messages de la part des haters.

Lorsqu’elle avait annoncé son cancer, certains l’avaient aussi accusée de mentir. La raison ? Pour eux, la chroniqueuse de Balance Ton Post (BTP) et Touche pas à mon poste (TPMP) voulait faire du buzz. Des propos horribles qui n’avaient pas manqué de choquer la Toile. Heureusement, la belle brune sait, comme toujours, se défendre. En revanche, elle n’est pas à l’abris de recevoir d’autres messages de ce genre.