fbpx
Buzz
Partager sur

Les Princes de l’amour 3: découvrez Gilles, le prince atypique (vidéo MCE)

Les Princes de l’amour 3: découvrez Gilles, le prince atypique (vidéo MCE)

Gilles, l’un des princes atypiques des Princes de l’amour 3, s’est confié sur son aventure

Gilles fait partie, avec Geoffrey, des candidats ayant déjà apparu à la télévision avant Les Princes de l’amour 3. En effet, contrairement à Nikolas, Gabbano, Djémil ou encore Gérard, les deux princes atypiques ne sont pas inconnus du public. Gilles l’est beaucoup moins que Geoffrey car le programme dans lequel il est apparu est Tellement Vrai sur NRJ12. Il est d’ailleurs revenu sur ce moment et a également parlé de son aventure à Ibiza dans Les Princes de l’amour 3.

Gilles dans Les Princes de l’amour 3

Gilles ne devrait pas rempiler pour une nouvelle téléréalité. Il nous a expliqué qu’il était satisfait de son aventure dans Les Princes de l’amour 3, mais ce n’était pas pour autant que la téléréalité l’attirait :moi j’adore tout l’univers audiovisuel. J’adore me mettre en scène, j’adore faire des vidéos et être acteur. Et j’avais eu la possibilité de faire mes premiers pas dans Tellement Vrai, et en fin de compte je me suis dit que j’avais envie de continuer et quand la proposition des Princes de l’amour 3 est arrivée j’ai pas hésité !

Avant d’ajouter :Princes de l’amour pour un mec comme moi, c’est tellement gros que je me suis dit « allez faut y aller ». Au final je ne suis pas un Prince de l’amour, je galère tellement avec les filles, j’étais tellement moche avant, j’avais aucun succès. Et là on me dit « tu es la star, des filles viennent pour toi et en plus elles t’aiment bien »… alors j’y vais.

Gilles garde un bilan nuancé des Princes de l’amour 3

Le beau gosse a tout de même avoué avoir été en partie déçu par l’émission :c’est un bilan un peu nuancé parce que je me voyais pas trop mec de la téléréalité. Je suis complètement différent des autres et avoir toutes ces filles autour de moi ça fait un peu collège. Ce n’est pas du tout moi.

Pour finalement conclure :enfin de compte je m’y suis habitué et j’y ai pris goût. J’ai rencontré des gars formidables, en revanche au niveau des filles, il y en avait des vertes et des pas mûres…