fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais en Thaïlande: Aurélie explique pourquoi elle a eu recours à la chirurgie esthétique, « je fais tout pour ne pas ressembler à ma mère »

Les Ch’tis vs Les Marseillais: Aurélie bientôt dans Les Anges 8 ? Elle répond

Si Aurélie a fait autant de chirurgie esthétique, c’est qu’elle ne souhaite pas ressembler à sa mère

Bon nombre de personnes et d’internautes, prennent un malin plaisir à critiquer Aurélie, la nouvelle bimbo des Marseillais en Thaïlande, par rapport à ses nombreuses chirurgies esthétiques. La jeune femme a récemment donné le prix de toutes ses opérations, durant une interview pour le site Téléstar. Mais elle a également confié à Public, pourquoi elle avait décidé de changer autant de tête et de corps. Ce n’était pas pour devenir plus belle, non. Si elle a souhaité autant modifier son corps, c’était pour ne plus ressembler à sa mère.

Aurélie fait tout pour ne pas ressembler à sa mère

Il y a des enfants qui ont des parents formidables, et il y en a d’autres qui préfèrent les oublier. C’est le cas d’Aurélie. La jeune femme a expliqué qu’elle n’avait jamais connu son père. Quant à sa mère, elle a confié à Public qu’elle ne s’était jamais occupée d’elle. Et c’est pourquoi elle ne souhaite pas lui ressembler : j’ai fait faire une injection il y a deux ans. Je fais tout pour ne pas ressembler à ma mère. Quand on me connaît, on se rend compte que je ne suis pas une bimbo. J’ai juste un passé douloureux. Ma mère a toujours été incapable de s’occuper de moi car elle a sombré dans la drogue et l’alcoolisme. Quant à mon père, je ne sais même pas à quoi il ressemble.

Elle a ensuite décidé de se confier sur ce « passé douloureux » : Petite, j’étais très triste (…). Ado, j’avais vraiment la haine. J’étais dans la provocation. En me maquillant à outrance et en m’habillant de façon aguicheuse, je cherchais le regard des hommes. Espérons qu’Aurélie soit désormais heureuse et qu’elle puisse oublier son passé… Les internautes commencent à découvrir la jeune femme et peuvent se rendre compte qu’elle n’est pas seulement une bimbo. C’est un bon début.