fbpx
Buzz
Partager sur

Les Ch’tis vs Les Marseillais: Aurélie s’exprime au sujet des retrouvailles ratées avec son père

Les Ch’tis vs Les Marseillais- Aurélie s’exprime au sujet des retrouvailles ratées avec son père

Aurélie devait revoir son père mais malheureusement, cela ne s’est pas fait. Elle s’est confiée sur ce moment au micro de Jeremstar

Aurélie, à l’heure d’aujourd’hui, ne souhaite pas devenir célèbre ou gagner des millions. Non, ce que souhaite la jolie brune par dessus tout est de revoir son père. Après sa première participation à une téléréalité elle s’était déjà exprimée sur ce souhait et devait revoir son père qu’elle n’avait jamais connu. Malheureusement pour elle, malgré plusieurs tentatives, la jeune femme n’a pas encore pu le rencontrer.

Aurélie n’a toujours pas revu son père

C’est une situation qui attriste Aurélie, et il y a de quoi. Malgré plusieurs tentatives elle n’a pas encore pu voir en face à face son papa. Elle s’est confiée à ce sujet au micro de Jeremstar : Non. En fait je l’ai eu une fois au téléphone après lu son message. Je me suis dit « Je l’appelle? Je ne l’appelle pas? ». J’ai longtemps hésité, pendant une semaine je n’en dormais pas.

Avant d’ajouter : Je pense que je n’ai jamais eu une discussion qui amenait autant à…rien! Parce qu’il n’y avait que des blancs. En même temps on ne s’est jamais vus, on ne se connait pas. J’ai mon ami Patrice (Murciano, ndlr), à qui je m’étais confiée en lui disant « Tu sais, pour mon anniversaire, pour mes 23 ans, il y a quelque chsoe qui me ferait vraiment plaisir, ce serait que tu fasses venir mon père. Je sais que lui l’avait eu au téléphone, il lui avait même proposé de lui payer le train, l’hôtel, tout…il n’est pas venu

L’appel entre Aurélie et son père

Aurélie a tout de même expliqué qu’elle avait réussi à avoir son papa au téléphone : On ne se parle plus. Il n’y a eu que ce coup de fil où vraiment ça m’a redonné espoir et où je me suis dit peut-être que je le rencontrerai. Et même s’il n’avait pas eu beaucoup de moyens, d’argent ou je ne sais pas, je l’aurai accueilli comme si je l’avais toujours connu. J’aurai fait les choses bien. Mais je n’ai pas compris en fait pourquoi il était revenu si c’était pour ne pas aller au bout des choses.