fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 7: Vivian ignore Somayeh à la séance de dédicaces, « je ne suis pas faux cul »

Les Anges 7 Somayeh balance « Vivian montrait son sexe à tout le monde » !

Vivian a confié à Public qu’il n’avait pas dit bonjour à Somayeh car il n’était « pas faux-cul »

Mardi dernier, tous les Anges, ou presque, se sont retrouvés au Barrio Latino pour partir à la rencontre de leurs fans. C’était la première fois, depuis qu’ils sont revenus du Brésil, que ces derniers ont pu tous se retrouver au même endroit pour échanger selfies, quelque mots, et autographes avec ceux qui les suivent tous les soirs sur NRJ12. Bien évidemment, tout n’était pas tout beau tout rose entre certains candidats. Par exemple, Vincent et Raphaël, et ce n’est un secret pour personne, ne se sont pas adressés la parole à cause de leurs tensions au sujet de Barbara. Mais quelques tensions étaient présentes également entre Vivian et Somayeh. Les deux ne se parlent plus car le corse a récemment dévoilé le numéro de téléphone de l’Ange anonyme sur Twitter et celle-ci n’a pas hésité à porter plainte contre lui.

La guerre entre Vivian et Somayeh

Vivian ne cesse peut-être pas de rigoler et faire le clown. En revanche, il n’est pas faux-cul et ne joue pas un jeu. Il l’a prouvé mardi dernier au Barrio Latino à l’occasion de la séance de dédicaces entre les Anges et leurs fans. Le corse s’est récemment brouillé avec Somayeh. C’est pourquoi il a décidé de ne pas lui dire bonjour. Il a expliqué son geste au micro de Public : Il y a juste une ange à qui je n’ai pas dit bonjour (…). C’est Somayeh bien sûr, je ne suis pas faux-cul.

Du côté des réconciliations, c’était du côté de Julia, Corine et Steven qu’il fallait se tourner. En effet, les trois ont pu se retrouver et il semblerait que la hache de guerre est été enterrée. La grande brune est d’ailleurs apparue main dans la main avec son ex belle-mère. Julia a d’ailleurs confié : J’appréhendais mes retrouvailles avec Steven et Corinne et finalement, agréablement surprise. Avec Corinne et Steven, ça s’est très bien passé.